Violences contre SOS Méditerranée : à la barre, Génération identitaire vante une “réussite”

Reportage
le 12 Oct 2022
11

Depuis lundi, le tribunal correctionnel de Marseille juge 23 militants de l’ancien groupuscule Génération identitaire pour “violences en réunion” contre des salariés de SOS Méditerranée. Confrontés à leurs victimes, les mis en cause nient la violence de leur “action politique”.

Sept anciens membres de Génération Identitaire entourés de leurs deux avocats, Me Pierre-Vincent Lambert et Me Philippe Payan. (Photo CM)

Sept anciens membres de Génération Identitaire entourés de leurs deux avocats, Me Pierre-Vincent Lambert et Me Philippe Payan. (Photo CM)

36 000 vies. Depuis sa création au printemps 2015, SOS Méditerranée a participé au sauvetage en mer de 36 000 hommes, femmes, enfants, bébés. Entendus cette semaine par le tribunal correctionnel de Marseille, les salariés de l’ONG présents lors de l’invasion de leur siège marseillais par des militants d’extrême-droite ont tous témoigné de leur “incompréhension”. […]

Cet article est réservé aux abonnés au journal

Vous seul garantissez notre indépendance Offres d'abonnement à partir de 1€ Poursuivez votre lecture et rejoignez la communauté JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. MarsKaa MarsKaa

    Ces individus font des déclarations conformes à leur ideologie. Ils se foutent du droit, de la Republique, des valeurs humaines universelles.
    Ce qui est inquiétant c’est que des personnes lambdas leur trouvent des raisons, des excuses, empruntent leur discours déconnectés des faits reels (“les ONG aident les passeurs” et “l’Europe est envahie”).

    Signaler
  2. vékiya vékiya

    c’est ça, leur asso a été dissoute par darmanin car trop politique…

    Signaler
  3. julijo julijo

    c’est désolant. on ne trouve rien comme idée pour leur décharge. ils sont généralement issu de milieux favorisés, sinon “normaux” qui n’ont pas connu de galère. et ils sont complètement tordus.
    vraiment désolant, comment les punir, de fortes amendes, des peines de prison, une déchéance de nationalité, supprimer leur citoyenneté ?…. existe-t-il des sanctions “politiques” applicables ?

    Signaler
    • Tarama Tarama

      Peut-être que toute une partie des milieux favorisés est complètement tordue…

      Signaler
    • sergent sergent

      enfin un tribunal politique

      Signaler
    • leb leb

      Issus de milieux favorisés et extrêmement jeunes pour certains, subtil mélange de paranoïa et d’immaturité.

      Signaler
  4. Manipulite Manipulite

    Quelqu’un a demandé à Lionel Royer-Perreaut, député macroniste s’il est fier d’avoir attaqué devant le tribunal la subvention à SOS Méditerranée ? En symbiose avec Stéphane Ravier du FN.

    Signaler
  5. RML RML

    Une vraie ideologie: ne pas reconnaître la violence quand on est violent. L’ébénisterie de l autre quand il n est pas’de votre bord. . Ces jeunes gens sont des criminels en puissance

    Signaler
  6. mrmiolito mrmiolito

    Et toujours, jusqu’à dimanche 16 octobre inclus, la très belle exposition de Banksy, gratuite mais au profit de SOS Méditerranée.
    Cité des Arts de la Rue, Métro 1 Gèze + bus 30, arrêt Cité des Arts de la Rue.
    a ne pas manquer !

    Signaler
  7. Tarama Tarama

    La honte. La justice leur fera payer leur “insolence”.

    Signaler
  8. Patafanari Patafanari

    Ils n’ont pas les codes.

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire