[Vidéo] Marseille 2020, le grand chantier des écoles

Débat
le 28 Sep 2019
0

Cinq potentiels candidats aux municipales ont débattu de l'avenir des écoles marseillaises lors du débat organisé par Marsactu en partenariat avec le Ravi au Théâtre de l'Œuvre le 26 septembre. Revivez plus de deux heures d'échanges en intégralité.

Crédit : Raphaëlle Denis

Crédit : Raphaëlle Denis

À six mois des élections, dur de ne pas s’arrêter sur l’état actuel des écoles de Marseille. Le débat « Marseille 2020, le grand chantier des écoles » que nous organisions au Théâtre de l’œuvre en partenariat avec le Ravi aura largement permis aux invités, tous potentiels candidats sur les listes aux municipales de pointer les problèmes existants. Christine Juste (EELV), Sandrine d’Angio (RN) ou Jean-Marc Coppola (PCF, « Mouvement sans précédent ») ont saisi l’occasion de mettre Yves Moraine (LR) en position de devoir défendre le bilan de la majorité sortante, comme cet avocat l’a régulièrement rappelé. Cathy Racon-Bouzon (LREM) choisissait, elle, de naviguer entre le constat et des propositions plus marquées appuyées sur son expérience de députée. À découvrir dans la première partie de ce débat.

Nous avions choisi ensuite de donner la parole à deux citoyens engagés, Séverine Gil, présidente de l’association de parents d’élèves MPE 13 et Nicolas Steinfels, membre du collectif des écoles de Marseille. Tous deux ont interrogé, parfois vivement, les candidats sur la place laissée aux citoyens et acteurs de l’école dans la décision publique.

Enfin, la parole est allée à la salle et plusieurs problématiques concrètes ont resurgi. Le cas de l’école du cours Julien dont l’indisponibilité a été annoncée aux parents une semaine avant la rentrée, les élèves étant renvoyés vers celle du Rouet. Yves Moraine a reconnu un courrier aux parents « manquant d’humanité », précisé la nature des travaux entrepris, les raisons des nouveaux délais et répondu aux doléances de plusieurs parents d’élèves présents.

De nombreuses questions ont témoigné de préoccupations sur l’encadrement dans les écoles, le temps cantine ou les activités physiques et culturelles pour les élèves. Pour des réponses variées des différents candidats qui admettent tous à leur manière qu’on est là face à un enjeu crucial de la prochaine mandature.

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire