Un doc retrace la grève des postiers du 2ème arrondissement

À la une
le 14 Juin 2011
0

Plus Belles les luttes (plusbelleslesluttes.org) fait régulièrement le tour d’horizon des luttes sociales dans le département. Le site se diversifie en sortant cette fois-ci un DVD revenant sur les 132 jours de grève des postiers du deuxième arrondissement de Marseille, que vous aviez aussi pu suivre sur Marsactu. Interview d’un des deux réalisateurs, Jean-Paul Leroy.

Marsactu : Comment vous est venu l’idée de ce DVD ?

Plus Belle les luttes suit la plupart des luttes en Bouches-du-Rhône. Celle-ci a été particulièrement longue. Elle me paraît emblématqiue de la défense des services publics. On connaissait bien les facteurs du deuxième arrondissement, leur tradition de combat social. Et puis, étant ancien de la CGT, j’avais des copains là-bas qui me tenaient informés.

Plus Belles les luttes, ça marche comment exactement ?

Au départ, nous avons créé avec Thierry Del Baldo un blog. Moi, je travaillais dans la sidérurgie à Fos-sur-Mer et j’avais appris la vidéo lorsque, représentant de la CGT au comité d’entreprise, j’avais repris une formation. Thierry, lui, est journaliste. C’est en quelque sorte l’alliance de l’esprit et de technique. On s’est dit qu’il y avait quelque chose de spécifique à faire sur le mouvement social. On voulait montrer ce qu’on ne voit pas à la télé. En général, ces sujets sont coincés entre le dernier album de Carla Bruni et le dernier dérapage verbal de je-ne-sais-qui : ça ne va jamais plus loin que deux minutes.

On travaille grâce à notre réseau de militants, notamment CGT mais pas que, qui nous tiennent au courant de ce qui se passe et, si un représentant a besoin de dix minutes pour expliquer son propos, on les lui laissera. Ça peut paraître chiant, parfois, mais on estime que ça vaut le coup. On amène un autre regard. Nous sommes des témoins, on n’est pas là pour embellir la réalité.

Quelles sont vos perspectives ?

Aujourd’hui, nous sommes complètement bénévoles, ce qui explique l’irrégularité de nos épisodes, même si on arrive au soixante-dixième. Le but à terme, ce serait de montrer une vraie web-tv autour du social qui dépasserait le département avec des correspondants dans toutes les régions. Et puis nous allons aussi réaliser un documentaire pour lequel nous allons recevoir quelques financements qui traitera de la fermeture d’Azur Chimie, la dernière usine chimique de Martigues.

Un lien Pour voir ou revoir les feuilletons de Plus belles les luttes, c’est , pour toute information supplémentaire et /ou commande de DVD c’est ici.

Article en accès libre

Soutenez Marsactu en vous abonnant

OFFRE DÉCOUVERTE – 1€ LE PREMIER MOIS

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire