Un commissaire reprend l'affaire Dominici aux archives départementales

À la une
par prammah
le 18 Mar 2010
2

Depuis l’année dernière,  les Archives départementales donnent la parole aux  » archivores », ces passionnés d’histoire locale et d’archives, qui fréquentent assidûment les salles de lecture des centres d’Aix et de Marseille. Aujourd’hui, à 18h30, c’est un ancien commissaire de police qui est invité, Jean-Louis Vincent qui depuis plusieurs années se penche sur les archives de l’affaire Dominici un des faits-divers les plus marquants du 20ème siècle. A la lumière d’une relecture attentive des documents, il reprend l’historique des faits et s’interroge sur le rôle et l’action des médias, dans une enquête de police qui fut la première d’une longue série à être médiatisée à outrance.

Petit rappel des faits: Le 5 août 1952, le corps des époux Drummond et de leur fille âgée de dix ans sont retrouvés près de Lurs, un village situé dans les Alpes-de-Haute-Provence. Venus passer leurs vacances dans le sud de la France, cette famille anglaise s’est arrêtée la veille au soir au bord de la route, afin de passer la nuit dans leur voiture. Les soupçons se portent rapidement sur Gaston Dominici, un paysan dont la ferme se situe à 150 mètres du lieu du crime. Après avoir avoué le triple meurtre, l’homme âgé de 74 ans se rétracte. Après plus de deux ans d’enquête, le procès s’ouvre le 17 novembre 1954 devant la cour d’assises de Digne. Les débats sont animés : l’accusé ne cesse de clamer son innocence, tandis que les déclarations de ses fils tendent plutôt à l’accabler. Gaston Dominici est finalement déclaré coupable et condamné à la peine de mort. Après trois ans d’emprisonnement, le président de la République René Coty commue alors sa condamnation en travaux forcés à perpétuité. Puis, en 1960, le général de Gaulle accorde sa grâce au prisonnier, en raison de son grand âge. Plus de 50 ans après la mort de Gaston Dominici, survenue 4 avril 1965, la thèse de son innocence continue d’alimenter les débats.

Un lien Infos pratiques sur le site des Archives Départementales.

Article en accès libre

Soutenez Marsactu en vous abonnant

OFFRE DÉCOUVERTE – 1€ LE PREMIER MOIS

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. AUTEUR35 AUTEUR35

    POUR LES PASSIONNÉS DE L’AFFAIRE DOMINICI :
    VIENT DE PARAÎTRE AUX EDITIONS GLÉNAT EN BANDE DESSINÉE
    “L’AFFAIRE DOMINICI” :
    L’été 1952, sur la commune de Lurs en Provence et à proximité de la ferme de la famille Dominici, eut lieu le triple meurtre de la famille Drummond. Une enquête des plus confuses mena à la condamnation à mort du patriarche de la famille, Gaston Dominici. L’affaire passionne et intrigue : les journalistes et le public la suivirent assidûment, Jean Giono et Orson Welles en donnèrent leur vision. Le scénariste Pascal Bresson et le virtuose du lavis René Follet, dessinateur trop rare et pourtant admiré des bédéphiles, se penchent à leur tour sur les faits. Dans ce one-shot à la fois instructif et esthétique, ils donnent leur éclairage sur cette histoire fascinante. Vous retrouverez en fin d’album un magnifique cahier de croquis de huit pages.

    http://www.glenatbd.com/bd/l-affaire-dominici-9782723470728.htm

    Signaler
  2. Orion Orion

    Un coup de pub pour un livre qui n’est pas la référence malgré ce qu’en dit l’animateur.
    Certes, à lire, mais sans plus.
    Bel exemple des médias, qui une fois de plus, exploitent un filon, une histoire qui n’a été compliquée que par ces journaleux en quête de lecteurs et de sensationnel.
    Un lien malgré tout intéressant ci dessous à consulter pour les passionnés de l’affaire Dominici:

    http://affairedominicilurs.xooit.com

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire