Tour B de Félix-Pyat : les scénarios d’une possible disparition

Décryptage
le 13 Mai 2024
5

Depuis décembre, les collectivités territoriales et l'État ont acté la démolition de la plus grande tour de la copropriété du parc Bellevue, à Félix-Pyat. Mais, d'après une étude commandée par Marseille habitat, le plus gros propriétaire de la tour, de multiples scénarios sont sur la table. Les habitants demandent à être associés à ces choix.

La tour B du parc Bellevue surplombe le nouveau parc Bougainville. (Photo : Emilio Guzman)
La tour B du parc Bellevue surplombe le nouveau parc Bougainville. (Photo : Emilio Guzman)

La tour B du parc Bellevue surplombe le nouveau parc Bougainville. (Photo : Emilio Guzman)

Rabotée, partiellement détruite, totalement remplacée, l’avenir de la tour B du parc Bellevue est encore en cours d’écriture. En revanche, sa démolition est actée, comme l’atteste le projet de renouvellement urbain du Grand centre-ville, adopté par la Ville et la métropole, en décembre dernier : “La démolition de la tour B [ se fera] avec […]
Vous voulez lire la suite ?
Abonnez-vous à Marsactu

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. MarsKaa MarsKaa

    La lecture de cet article soulève en moi deux interrogations :
    Comment peut-on encore imaginer prendre de telles decisions qui impactent la vie entière (présent, passé, futur) des habitants, sans les concerter ?
    Comment, après des decennies d’abandon, cette intrusion soudaine des aménageurs peut-elle être vecue ?
    Les habitants sont communément considérés comme responsables de l’état des cités, ils reclament des travaux d’entretien et de sécurisation pendant des années, les pouvoirs publics (et privés) disent ne rien pouvoir faire, et tout d’un coup des plans d’aménagement surgissent, des interventions d’urbanisme vont tout transformer, et on demande aux habitants de se pousser pour ne pas gêner les travaux !
    Comment ne pas ressentir du mépris ?

    Signaler
    • jean-marie MEMIN jean-marie MEMIN

      LES HABITANTS DOIVENT ÊTRE CONCERNÉS (et non concertés…)
      et c’est eux qui y habitent…

      Signaler
  2. ALAIN B ALAIN B

    C’est une tour IGH immeuble de grande hauteur, c’est à dire qu’il faut un gardien 24h sur 24h et cela revient très très cher dans les charges pour les habitants, il faut au minimum supprimer les derniers étages ou en fermant les derniers étages
    Il faut bien sûr discuter avec les locataires et les propriétaires et rapidement sinon comment font-ils pour payer ces charges qui ont dû contribuer au mauvais entretien de l’immeuble

    Signaler
  3. barbapapa barbapapa

    – “8,7 millions, soit 80 % du coût total de l’opération, estimée à 14 millions d’euros.” Il y a comme une erreur de calcul, ou de chiffres, ou de pourcentages, non ?
    – Ce n’est pas les tours qui posent problème, mais l’abandon des quartiers : services publics, polices, poste, espaces verts (c’est quand ceux-ci arrivent qu’on veut faire déguerpir les gens), transports (essayez de prendre le 28 un jour), accès au littoral (c’est quand qu’on réouvre la digue du large ? https://www.change.org/p/rendez-la-digue-du-large? ) qualité des rues et des trottoirs, qualité des écoles, maternelles, médecins, hôpitaux, centres sociaux, colonies de vacances, commerces, etc. A Monaco, les gens vivent très bien dans de grands immeubles…

    Signaler
    • Electeur du 8e © Electeur du 8e ©

      Merci de le dire aussi clairement. L’urbanisme, ce n’est pas une question de hauteur des bâtiments. D’ailleurs, à Marseille, il existe des quartiers difficiles dépourvus de tout IGH : leur point commun avec le quartier du parc Bellevue, c’est qu’ils sont tout aussi abandonnés et peu accessibles.

      Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire