Prison ferme pour le patron d’une usine aubagnaise de terrassement sauvage

Actualité
le 26 Jan 2023
4

Une décision du tribunal judiciaire de Marseille rendue le 16 janvier est venue sanctionner les entorses aux règles environnementales et d'urbanisme. L'exploitant de cette usine de concassage mobile écope de deux ans de prison dont 18 mois avec sursis.

Au bord du chemin des Craux, à Aubagne, une entreprise de terrassements s'est installée sur des terres agricoles pour stocker de la pierre concassée sur place. (Photo : CG)

Au bord du chemin des Craux, à Aubagne, une entreprise de terrassements s'est installée sur des terres agricoles pour stocker de la pierre concassée sur place. (Photo : CG)

Son petit manège avait été remarqué à l’orée du printemps 2020. Alors que le Covid s’apprêtait à mettre tout le monde sous cloche, le patron d’une entreprise de terrassement créée deux mois auparavant avait transformé un terrain loué pour le remisage de ses machines en une forme d’usine, avec des unités de concassage mobiles, permettant […]

Cet article est réservé aux abonnés au journal

Vous seul garantissez notre indépendance Offres d'abonnement à partir de 1€ Poursuivez votre lecture et rejoignez la communauté JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Richard Mouren Richard Mouren

    Et la réhabilitation du terrain?

    Signaler
    • jacques jacques

      Au lieu de le forcer à buller chez lui, lui imposer la remise en l’état du terrain via des TIG et des jours-amende si pas fait.

      Signaler
    • Melanisette Melanisette

      En voilà une bonne idée pour tous ceux qui portent atteinte à l’environnement.
      Mais que ces TIG soient réellement effectués sans recours possible.

      Signaler
  2. Oreo Oreo

    Et l’élu à la Métropole qui a fait déposer des milliers de tonnes au Parc Corot, 13013, il devient quoi ?

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire