Martine Vassal cherche des voix jusque dans les églises

Actualité
le 25 Fév 2020
23

L'élue aux édifices cultuels et candidate sur les listes de Martine Vassal apparaît dans une vidéo où elle prononce un discours en fin de messe à l'église Sainte-Anne (8e), faisant la promotion du bilan pour la rénovation des églises des têtes de liste LR dans les 6/8. Une intervention qui flirte avec la limite de la loi sur la séparation des Églises et de l’État.

L'enjeu

La campagne des Républicains met en avant le bilan de l'implication du département dans la rénovation des églises marseillaises et porte des discours spécifiques à destination des croyants.

Le contexte

La rénovation des églises est une ligne budgétaire importante de l'aide apportée par le département au budget municipal. Depuis 1905, certaines églises sont propriétés municipales.

Une messe comme tribune de campagne des municipales, en infraction du principe de laïcité et de la loi de séparation des Églises et de l’État de 1905. C’est en substance ce que reproche le candidat dissident de LR Bruno Gilles à Catherine Pila, candidate sur la liste des Républicains derrière Martine Vassal et Yves Moraine dans les 6/8. Le sénateur a dévoilé ce dimanche 23 février sur ses réseaux sociaux, une vidéo montrant celle qui est aussi conseillère municipale déléguée aux édifices cultuels prendre la parole lors de l’office religieux à l’église Sainte-Anne (8e arrondissement), le même jour. “Sachez l’attachement qui est le nôtre, Yves Moraine, Martine Vassal et moi-même d’être à vos côtés et de préserver les lieux de culte qui sont l’histoire de notre ville”, déclare cette dernière aux fidèles.

À 20 jours de l’élection municipale on prend la parole pendant l’homélie pour faire la pub des trois premières personnes sur la liste de madame Vassal.

Ludovic Perney, tête de liste pour Bruno Gilles dans les 6/8

“Juste à la fin de l’office on s’est retrouvé avec presque une campagne politique, s’agace Ludovic Perney, tête de liste pour Bruno Gilles pour les 6/8, présent à cette messe. Il précise tout de même que c’est le curé qui a invité l’élue à dire un mot, à l’occasion de la fin des travaux de réfection du bâtiment cultuel. “Ce qui nous choque c’est qu’à 20 jours de l’élection municipale on prend la parole pendant l’homélie pour faire la pub des trois premières personnes sur la liste de madame Vassal. Ce n’est pas respectueux des paroissiens”, poursuit Ludovic Perney.

Infraction à la loi de 1905 ?

Le discours prononcé lors de la messe de ce dimanche contrevient à deux principes : ne pas se servir d’un lieu de culte pour faire de la politique et faire la publicité de son bilan au sein de la municipalité alors qu’on est soi même candidat.

Selon la loi du 9 décembre 1905 “concernant la séparation des Églises et de l’État”, les lieux de culte bâtis avant la promulgation de cette loi sont propriétés de la commune, qui en a la charge d’entretien. L’article 26 de cette même loi précise par ailleurs qu’il est “interdit de tenir des réunions politiques dans les locaux servant habituellement à l’exercice d’un culte”. Plus globalement, Martine Vassal et ses colistiers sont accusés de draguer les catholiques, en mélangeant bilan de l’action municipale, métropolitaine et départementale et communication de campagne. Cette proximité avec la communauté des croyants, la candidate l’assume. Ce dimanche 23 février, elle se mettait en scène avec les paroissiens des Réformés, se félicitant d’un “dialogue enrichissant et constructif avec la communauté catholique qui m’a permis de cerner ses besoins et ses attentes”. Déjà, le 11 février, elle participait avec Julien Ravier et Valérie Boyer à une réunion politique dans une salle d’un lieu de culte arménien, agitant une fois encore les réseaux sociaux.

Depuis 2016, les collectivités déploient un effort financier particulièrement significatif pour la rénovation des églises. 13 millions d’euros ont été consacrés aux églises marseillaises par le département dans le cadre de l’accord de partenariat financier triennal de 2016-2019, sur une enveloppe totale de 100 millions d’euros. Représentant 13% de ce budget, les églises sont plus aidées que les équipements sportifs (12%) ou encore les espaces verts (3%). Le chiffre est néanmoins à relativiser à la lumière des travaux d’ampleur engagés pour l’église des Réformés dont le coût total est évalué à 18 millions d’euros dont 11,4 millions d’euros de participation – dont une partie va au delà de 2019.

Les trois collectivités -dont la métropole et le département dirigés par Martine Vassal – communiquent ostensiblement sur l’échafaudage qui recouvre l’église du haut de La Canebière. “Ensemble pour la rénovation de nos églises”, peut-on lire en grosses lettres sur une gigantesque bâche bleue affublée des logos bien visibles des collectivités. Une bâche abimée depuis le début de l’année par plusieurs actions de détournement de cette communication institutionnelle opportune.

Dans la droite ligne de ce message, Catherine Pila n’a pas manqué de vanter les investissements de sa majorité auprès des paroissiens de Sainte-Anne : “C’est les 73 églises sur lesquelles nous sommes intervenus pendant le mandat. 40 millions d’euros ont été mis à disposition de ces lieux de cultes”. Dans un post sur Facebook en réponse à la polémique, Catherine Pila se défend des allégations portées à son encontre : “Au titre de la délégation municipale que le Maire de Marseille m’a confiée en 2014, je me suis rendue à la messe à l’église de Sainte-Anne. Comme tous les dimanches, ici ou ailleurs…, oppose-t-elle. Mais je regarde amusée les publications de ceux qui, outrés, s’indignent qu’un élu, moi en l’occurrence, défende sa délégation en présentant le travail effectué. Les mêmes qui, il y a quelques semaines, quelques mois, aimaient ou adoraient les publications que je pouvais faire sur les réseaux sociaux”. Catherine Pila n’a pas répondu aux sollicitations de Marsactu dans les délais impartis à la publication de cet article.

Une écharpe tricolore de maire lors d’une messe

D’autres candidats ont réagi à la vidéo. “Certains élus de la majorité sortante se permettent de faire la promotion de leur action politique à l’occasion de la messe. C’est indigne ! La loi de 1905 interdit pourtant les réunions politiques dans les lieux de culte”, a twitté Yvon Berland, le candidat soutenu par En Marche. Le candidat RN à la mairie des 11/12, Franck Allisio a surenchéri en publiant des photos de ses adversaires LR, l’actuelle maire de secteur Julien Ravier et la députée Valérie Boyer, s’adressant aux paroissiens de La Valentine à l’occasion de la messe de la Saint-Valentin.

On y voit le maire de secteur discourir en écharpe tricolore d’élu. Un attribut républicain qui, en vertu du principe de laïcité, ne peut être normalement utilisé qu’exceptionnellement : comme “à une cérémonie religieuse traditionnelle organisée par une institution de la République telle que la cérémonie de la Sainte-Barbe pour les sapeurs-pompiers”, ainsi que le précise une note du ministère de l’intérieur de 2018. Or, l’évènement de ce 14 février était organisé par la paroisse. Mais Julien Ravier assume. “Quand je suis invité à remettre une médaille d’honneur de la mairie du 11/12 à un paroissien qui a gagné le concours de crèche provençale par le curé dans l’église après la messe, je mets mon écharpe”, nous répond-il par SMS. Au final, Marseille vaut bien une messe…

Article en accès libre

Soutenez Marsactu en vous abonnant

OFFRE DÉCOUVERTE – 1€ LE PREMIER MOIS

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. MarsKaa MarsKaa

    Les LR, l eglise catholique, les ecoles privées catholiques…
    Parce que là sont les bons marseillais… les seuls qui comptent…
    La,laïcité ? Non mais c est pour les musulmans ce truc là. Pour qu ils respectent “nos” valeurs…
    Votez pour la sainte vierge blanche oie, riches pécheurs !

    Signaler
  2. Brallaisse Brallaisse

    Visiblement même là l’immobilier la passionne . Dans une église , elle aurait pût ou dût parler de compassion de charité chrétienne .Mais non , nous en revenons toujours à l’immobilier . Chassez le naturel , il revient au galop .

    Signaler
  3. Zumbi Zumbi

    Dis Martine, c’est quoi le communautarisme ?

    Signaler
  4. Zumbi Zumbi

    La promo illicite n’a aucune limite : depuis quelques jours un énorme panneau bouche une partie de la perspective de Castellane à la porte d’Aix. Il s’agit d’un grand dessin en style graphique de document de promoteur immobilier (on ne se refait pas) pour célébrer non un bilan, mais un projet de transformation de la place Castellane prévu pour la Saint-Glinglin. Vous savez, le conte de fees “Marseille change, l’attractivité, tout ça..”.

    Signaler
  5. eolienne eolienne

    L’amour du prochain, le partage ne sont-ce pas les premières valeurs du christianisme ? alors les rénovations d’églises avant la prise en compte de la dignité humaine dans ses lieux de vie : habitat, écoles, quartier, des quartiers laissés à l’abandon ? Dans notre pays laïc où est l’égale considération des lieux de cultes quel qu’ils soient et l’équité dans l’entretien des édifices publics. Et bien sûr, non pas de propagande électorale dans les lieux publics dans notre pays pour respecter notre laïcité.

    Signaler
  6. Brallaisse Brallaisse

    En plus elle nous prend pour des quiches car tout ce qui est antérieur à 1905 est obligatoirement pris en charge par les collectivités locales.
    Mais elle n’en est pas à un flan Mireille près , oh excusez moi , à un flan Martine près.

    Signaler
  7. Pitxitxi Pitxitxi

    Que n’aurait-on pas entendu (à juste titre, il faut bien le dire) si un candidat se serait déplacé lors d’un événement religieux musulman ? Entorse à la laïcité, communautarisme, etc. Mais quand ce sont les messes catholiques, les cérémonies arméniennes ou les rituels du judaïsme, les énormes croix autour du cou affichées sur les affiches de campagne et les plateaux télés (coucou Valérie, coucou Maryse), il n’y a évidemment aucun problème…

    Mais la grenouille de bénitier Gaudin n’a jamais caché ses préférences pour les cathos, pour les écoles privées, pour une politique basée soi-disant sur les valeurs et la morale chrétienne. Pas étonnant que sa “fille spirituelle” en fasse de même.

    Signaler
    • Pitxitxi Pitxitxi

      J’aurais pu ajouter à ce laïus les crèches dans les mairies (la “tradition provençale”, parait-il…), les célébrations du nouvel an chinois (si on va par là, pourquoi les autres communautés n’auraient pas le droit à ces honneurs ?), et j’en passe.

      Signaler
  8. Brallaisse Brallaisse

    Cher Pitxitxi , chacun ses brebis . Notre Madone marseillaise , Madame GHALI inaugurait en mai 2015 l’école sous contrat Ibn Khaldoun en présence d’ailleurs des ambassadeurs du Koweit et du Qatar ( de grands libéraux) , d’Arlette Fructus et du président de l’UOIF . Alors pas, une pour rattraper l’autre en matière de laicité. C’est la chasse aux votes. D’ailleurs si nous avions une communauté importante de naturistes à Marseille , cela serait assez marrant……….

    Signaler
    • Pitxitxi Pitxitxi

      Je suis d’accord, et c’est ce que je souligne en première ligne dans mon propos. Je ne sais pas pour les naturistes, mais on a les boulistes, les clubs du 3e âge et les CIQ chez nous. Des lobbies à faire pâlir n’importe quel industriel du domaine pharmaceutique…

      Signaler
  9. Brallaisse Brallaisse

    Pitxitxi. Si toutes les religions sont fêtées à Marseille . Haid , Fête des Lumières , Noel ,etc. La plus grande étant celle de l’immobilier au Parc CHANOT chaque année.
    Seule la fête de l’Instruction des Ecoles Publiques , fête laïque , est en danger et en voie de disparition avec cette sombre histoire de stade Vélodrome. Elle se limite maintenant au Palais des Sports.

    Signaler
  10. Viso Viso

    Bonjour Marsactu, avez-vous pensé à demander son avis à l’archevêque de Marseille ?

    Signaler
    • Pierre Isnard-Dupuy Pierre Isnard-Dupuy

      Bonjour, nous avons effectivement contacté les autorités religieuses, sans réponse de leur part à ce jour.

      Signaler
  11. Jacques89 Jacques89

    LR pensent tellement fort à supprimer la loi de 1905 que certains imaginent que c’est déjà fait. Doit y avoir encore quelques catho en fonds de tiroirs qui sait? Bref, un bel argument donné aux autres intégristes.

    Signaler
  12. julijo julijo

    le département est régulièrement condamné pour sa défaillance en matière d’enfants mineurs migrants…….
    pourrait-on m’expliquer à quelle “valeurs chrétiennes” cela se rapporte ? martine et ses copines-copains ont du louper quelque chose au catéchisme.

    je suis définitivement athée….d’aucuns se permettent de me qualifier de mécréant…mais je ne vais pas tarder à devenir carrément anticlérical militant !
    l’ensemble des accros aux églises, mosquées, synagogues et autres temples…me courent bien sur le haricot !!

    Signaler
  13. PromeneurIndigné PromeneurIndigné

    Pour mémoire voici un extrait de l’Évangile de Mathieu ” 34 Alors le Roi dira à ceux qui seront à sa droite : “Venez, les bénis de mon Père, recevez en héritage le Royaume préparé pour vous depuis la fondation du monde.
    35 Car j’avais faim, et vous m’avez donné à manger ; j’avais soif, et vous m’avez donné à boire ; j’étais un étranger, et vous m’avez accueilli ;
    36 j’étais nu, et vous m’avez habillé ; j’étais malade, et vous m’avez visité ; j’étais en prison, et vous êtes venus jusqu’à moi !”
    37 Alors les justes lui répondront : “Seigneur, quand est-ce que nous t’avons vu… ? tu avais donc faim, et nous t’avons nourri ? tu avais soif, et nous t’avons donné à boire ?
    38 tu étais un étranger, et nous t’avons accueilli ? tu étais nu, et nous t’avons habillé ?
    39 tu étais malade ou en prison… Quand sommes-nous venus jusqu’à toi ?”
    40 Et le Roi leur répondra : “Amen, je vous le dis : chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait.”

    Signaler
    • Jacques89 Jacques89

      Le problème c’est le possessif dans “mes frères”. Chacun pense que l’autre n’en fait pas partie. C’est tout le problème des religions qui sont à l’origine de la plupart des guerres… “fratricides” et un bon moyen de pousser les gens à se battre entre eux. C’est à l’école de démontrer que ces textes sont une philosophie générale et non un dogme qui ne s’applique qu’à certains désignés par la main de je ne sais trop qui.

      Signaler
  14. leravidemilo leravidemilo

    ça y est; je crois que ce coup ci j’ai compris ce que c’est la “laïcité stricte” de Valérie Boyer. En fait, on cherche toujours des trucs trop compliqués; avec cette bande de zigues, il faut apprendre à raisonner simple!

    Signaler
  15. Brallaisse Brallaisse

    La religion sans la conscience morale n’est qu’un culte superstitieux. (Kant) , Allez vous avez 4 heures !
    Vassal et Boyer sont dispensées , elle n’ont pas tout compris

    Signaler
  16. Electeur du 8e Electeur du 8e

    Après avoir arrosé Marseille de tracts et d’affiches, voici que Sainte Martine, qui est née pour être maire, arrose la ville d’eau bénite. La campagne électorale prend ici des allures communautaristes qui n’auraient pas surpris si une grenouille de bénitier comme Valérie Boyer était la candidate de l’ultra-droite gaudiniste. Mais venant de la présidente d’institutions républicaines – un département et une métropole -, c’est un peu gênant. Il faut croire qu’à ses yeux, la fin justifie les moyens, qu’importent la loi et la morale. Et à mes yeux, une candidate prête à tout pour arracher des voix aux électeurs est dangereuse.

    Signaler
  17. PierreLP PierreLP

    Catherine Pila est aussi Présidente de la RTM

    RTM ne veut pas dire “ramène ton missel”, il faudra lui expliquer…

    Signaler
  18. Brallaisse Brallaisse

    Vassal saisit le Préfet concernant le déroulement de la” votation “elle craint” des incidents
    Que fait elle à longueur de cette campagne par ses provocations et sa bande de nervis déguisés en colleurs d’affiches.Il serait bien que le Préfet lui demande à cette occasion la source des sommes colossales dépensées pour l’achat de cette campagne.
    Gaudin à côté de Vassal, c’est du pipi de chat. Cette femme est dangereuse car prête à tout !!

    Signaler
  19. Lecteur Electeur Lecteur Electeur

    On peut constater depuis longtemps déjà que les affiches électorales de Mme Vassal sont apposées en de nombreux endroits de la ville sur les panneaux électoraux des autres candidats ce qui nous donne une petite idée de son sens du pluralisme et de la démocratie.

    Rappelons les termes mêmes du code électoral et la jurisprudence :

    Article L51 du Code électoral

    Pendant les six mois précédant le premier jour du mois d’une élection et jusqu’à la date du tour de scrutin où celle-ci est acquise, tout affichage relatif à l’élection, même par affiches timbrées, est interdit en dehors de cet emplacement ou sur l’emplacement réservé aux autres candidats, ainsi qu’en dehors des panneaux d’affichage d’expression libre lorsqu’il en existe.
    https://www.codes-et-lois.fr/code-electoral/article-l51

    Différents types de mesures viennent sanctionner l’affichage électoral sauvage, notamment certaines dispositions pénales prévues par le code électoral (L. 90 et L. 113-1) ou encore l’amende administrative prévue par l’article L. 581-26 du code de l’environnement. En outre, deux procédures permettent d’intervenir en amont du scrutin afin de faire procéder au retrait rapide des affiches. D’une part, le juge civil peut être saisi en référé pour demander sous astreinte l’enlèvement d’affiches électorales apposées hors des emplacements prévus par l’article L. 51 du code électoral. Le juge a pu considérer qu’il appartenait au candidat, bénéficiaire de l’affichage illégal, de procéder à son enlèvement (tribunal de grande instance de Carcassonne, 2 novembre 1990, Sampietro).
    http://www2.assemblee-nationale.fr/questions/detail/15/QE/13906

    Qu’attendent donc les candidats lésés pour réagir, photos à l’appui ?

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire