De Maryse à Sophie Joissains, une passation dans la douleur

Reportage
le 24 Sep 2021
8

Ce vendredi, Sophie Joissains a été élue sans surprise maire d'Aix par le conseil municipal, sans les élus d'opposition, sortis pour exprimer leur refus du mode de succession. En larmes, elle s'est placée dans la continuité de sa mère, absente et malade.

Sophie Joissains a été élue maire d'Aix par le conseil municipal ce vendredi 24 septembre. (Photo : Emilio Guzman)

Sophie Joissains a été élue maire d'Aix par le conseil municipal ce vendredi 24 septembre. (Photo : Emilio Guzman)

C’était vraisemblablement le dernier plan de la carrière politique de Maryse Joissains, et il a fonctionné sans accroc. Comme elle l’avait prévu et désiré, c’est bien sa fille Sophie, 51 ans, qui a été élue ce vendredi matin maire d’Aix-en-Provence pour la remplacer. La majorité municipale (LR) a massivement voté pour l’ex-sénatrice UDI, vice-présidente de […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Offre découverte 1 € le premier mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Brallaisse Brallaisse

    Pôôôôôôôvre Muselier !

    Signaler
  2. barbapapa barbapapa

    Spectacle de bas étage, et la honte sur Aix et les aixois

    Signaler
  3. Manipulite Manipulite

    Muselier toujours égal à lui-même : il s’est grossièrement imposé dans la conférence de presse de Sophie Joissains en répondant à sa place comme un vulgaire parrain du Panier. Il n’a jamais été maire, lui.

    Signaler
  4. Alain PAUL Alain PAUL

    Je répète : l’opposition est encore plus nulle de se plaindre.
    Elle n’avait qu’à se coaliser pour gagner les élections.
    On savait déjà ce qui allait se passer

    Signaler
    • Richard Mouren Richard Mouren

      Tiens, ça faisait un moment que nous n’avions pas eu du Yaka-Faucon dans les commentaires.

      Signaler
  5. Mars, et yeah. Mars, et yeah.

    Quel spectacle bas de gamme et pathétique. Pas étonnant qu’avec la multiplication de ces séquences les gens cessent d’aller voter, ouvrant un boulevard aux extrêmes et autres cintrés…

    Signaler
  6. PromeneurIndigné PromeneurIndigné

    La décentralisation c’est le retour des féodaux, . En réalité ce genre d’élections ressemble à l’érection sur le pavois de l’héritière de la suzeraine par ses vassaux. Souvenons-nous qu’on disait sous l’ancien régime : « parlement, mistral et Durance sont les trois fléaux de la Provence » le mistral se fait rare, la Durance a été canalisée, en revanche le Parlement provençal a été multiplié par quatre : conseils municipaux, conseil départemental, métropole et enfin conseil régional. Le citoyen lambda y retrouve plus ses petits. En tout état de cause le système est financé par des impôts qui sortent de la même poche.

    Signaler
  7. Alain PAUL Alain PAUL

    YAKAFOKON te salue bien, cher Richard
    Tu sais bien qu’il ne sert à rien de se lamenter sur le lait renversé
    On l’a laissé couler aux dernières élections qd on n’a pas voulu l’union de l’opposition LREM/gauche

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire