Les syndicats font monter la pression d'un cran à Marseille

À la une
le 20 Oct 2010
7

La matinée a été chargée sur le front de la mobilisation contre la réforme des retraites. Dès 6 heures, Force Ouvrière (FO) s’était posté au tunnel Saint-Charles pour contourner la réquisition des agents de surveillance par le préfet, suite à la demande du président de Marseille Provence Métropole (MPM) Eugène Caselli. Jusque là rien d’inattendu, mais ce dernier avait bien fait de prévoir le coup pour les trois tunnels gérés par MPM, car le syndicat a aussi bloqué celui du Vieux-Port. La préfecture, FO ou pas, a envoyé les forces de l’ordre pour les déloger.

Sauf qu’au petit matin, les dépôts de bus et de tramway ont aussi été investis par les syndicats. Tout comme le centre de transfert des ordures ménagères de la Capelette. « Les manifestations comme hier ne font pas bouger le gouvernement. Pour obtenir le retrait du projet, il faut paralyser la France », déclare à France 2 Patrick Rué, secrétaire général adjoint FO des agents territoriaux.

Au rayon des coups d’éclat, la CGT de la raffinerie de la Mède a fait fort le blocage du dépôt Trapil de Port-de-Bouc, qui « alimente en kérosène les aéroports civils de Marseille, Nice et Lyon ainsi que les bases aériennes militaires d’Orange, des Milles et de Salon-de-Provence », nous apprend Reuters. Participant ainsi au « jeu de chat et de souris entre les forces de l’ordre et les protestataires d’un bout à l’autre du pays », comme le dit joliment outre-Atlantique Radio Canada.

Mais la palme revient à l’envahissement de la Chambre de commerce et d’industrie Marseille Provence (CCIMP) par une centaine de manifestants. « Cheminots, postiers, agents des impôts et enseignants de la FSU ont suspendu des banderoles au balcon et agité des fumigènes », rapporte l’AFP. Voilà qui devrait plaire à Jacques Pfister, président de la CCIMP qui fustige depuis quelques jours dans tous les médias locaux et nationaux l’ »archaïsme » des syndicats. Le retour de bâton ne s’est pas fait attendre longtemps.

Actualisation : le futur ex-préfet des Bouches-du-Rhône Michel Sappin a retroussé ses manches et fait appel à la Sécurité civile (Légion étrangère et Génie de l’air) pour ramasser les ordures. « Tous les rapports sanitaires que nous recevons indiquent que nous sommes aujourd’hui dans une situation pré-épidémique », a-t-il justifié. Sauf que le dépôt de la Capelette étant bloqué, il reste encore à trouver où déposer les déchets…

Un lien Et pendant ce temps, l’OM a pu jouer (et gagner) avec la bénédiction des syndicats, sur Marsactu

Cet article vous est offert par Marsactu

Cet article vous a plu ?

Vous seul garantissez notre indépendance

JE M’ABONNE À PARTIR DE 1€

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. gunther23 gunther23

    En incitant les jeunes à se mettre en danger sur la voie publique, en motivant les voyous à youy casser et en empêchant les gens de bosser, c’est sur, il y aura beaucoup plus d’argent dans les caisses de retraites.
    Mais au fait, l’argent qu’on va mettre à réparer se bordel sera t’il déduit de nos caisses de retraite?

    Signaler
  2. ange ange

    Pitoyables syndicalistes.

    Signaler
  3. Taliesine Taliesine

    Bravo !!!!

    Signaler
  4. renard renard

    Qu’elle honte.

    Signaler
  5. jexprime jexprime

    Il y a un endroit parfais pour déposer tous les déchets: 17 boulevard d’Athènes, siège de FO.
    Entre ordures, ils se comprendront……

    Signaler
  6. gtma13 gtma13

    merci pour l’adresse pour y déposer ses sacs d’ordures au 17 bd d’Athénes ; je la communique à mes amis .
    A propos , pourquoi ne pas organiser une pétition à déposer à MPM en charge de la propreté pour réclamer le remboursement partiel de la taxe d’ordures ménagères que nous payons avec le Foncier
    puisque ce service n’est pas assuré depuis 2 semaines .
    Qu’en pensez vous ?
    Autre chose : je propose que Marseille postule au titre de Capitale Européenne de la Sameté ; on est sûr de l’avoir !!!!
    Un marseillais pas fier de l’être

    Signaler
  7. jps jps

    je voudrais connaitre le thème de la prochaine campagne publicitaire, la dernière qui était affichée sur tous les panneaux publicitaires de la ville était : MARSEILLE PROPRE FIERS DE VOS CANTONNIERS . c’était certainement de l’humour ! je ne sais pas combien cette campagne a couté pour flatter une bande de fainéants qui manifestent pour prendre la retraite à 55 ans pour cause de pénibilité , ces gens là se fatiguent certainement dans leur double emploi ou aux comptoirs des bars. car lorsque l’on constate l’état des lieux après leur passage on se dit qu’ils étaient préssés d’aller bosser ailleurs. La deuxième constatation est que le calcul de la taxe des ordures ménagères est inversement proportionnel au service. Moins il y a de service plus nous payons. A se demander ou va cet argent. Lorsque vous aurez la réponse faites nous le savoir.

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire