L’embarrassant héritage judiciaire de Roland Povinelli

Décryptage
le 25 Mai 2021
16

Ce mardi, s'ouvre le procès Povinelli. Du nom de celui qui fut maire d'Allauch pendant plusieurs décennies, disparu en 2020. Ce sont ses proches dont ses deux fils qui devront répondre devant le tribunal. Les charges retenues dessinent des pratiques entre népotisme et indécence.

Roland Povinelli (au centre) présidant le conseil municipal. Photo : Marius Rivière

Roland Povinelli (au centre) présidant le conseil municipal. Photo : Marius Rivière

Pendant 45 ans, à Allauch, il était au centre de tout. Maire de la commune depuis 1975, longtemps encarté au Parti socialiste, Roland Povinelli est décédé d’une crise cardiaque entre les deux tours de ce qui devait être sa dernière élection en 2020. “C’est triste de le dire comme cela, mais je crois qu’il est […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Offre découverte 1 € le premier mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Brallaisse Brallaisse

    Cet article aurait put être aussi titré ” des limites de la démocratie”. Un système politique qui mets en place de véritables potentats dans les mairies, les départements, les régions abusant ouvertement et sans limites de leurs positions, et ceci sans grands risques sur la durée ( 45 ans pour le maire d’Allauch et généralement du sursis en cas de condamnation. Face à cela ,des magistrats, la CRC qui produisent rapports sur rapports sans effets

    Signaler
  2. Brallaisse Brallaisse

    Cet article aurait put être aussi titré ” des limites de la démocratie”. Un système politique qui mets en place de véritables potentats dans les mairies, les départements, les régions abusant ouvertement et sans limites de leurs positions, et ceci sans grands risques sur la durée ( 45 ans pour le maire d’Allauch) et généralement du sursis en cas de condamnation. Face à cela ,des magistrats de la CRC qui produisent rapports sur rapports sans effets.
    Liberté, Égalité, Fraternité, et pourvu que ça dure comme disait Laetizia

    Signaler
  3. Andre Andre

    Allauch est un gros village et on peut penser que tout le monde savait ce qui est décrit dans l’article. Ceci d’autant plus que la réputation de Poviinelli avait largement dépassé les limites de la commune. Et on en disait, dans Marseille, bien d’autres encore, au sujet de l’attribution des permis de construire notamment.
    Question, comment cet individu a-t-il pu être réélu pendant 45 ans? Car il a bien été réélu 6 ou 7 fois selon les règles! Comment les Allaudiens ont-ils- pu tolérer ces agissement pendant si longtemps? Je ne pense pas que ce soit par conviction politique.
    Une piste, peut-être.
    Limitrophe du 13me arrondissement de Marseille et de ses barres d’HLM, Allauch est, de façon surprenante, resté une commune pavillonnaire bien prisée où les terrains valent leur prix. Le “canton vert” selon l’expression électorale… Ça vaut bien un bulletin, quite à fermer les yeux sur les frasques du maire!….

    Signaler
    • Brallaisse Brallaisse

      En résumé nous sommes bien dans la filozofi de la mentalité locale celle du “tombé du camion”.

      Signaler
  4. Pussaloreille Pussaloreille

    Merci pour ce compte rendu. Bien que sans illusions sur les pratiques locales, j’aurais presque pu douter si quelqu’un me l’avait raconté : la réalité dépasse la fiction !

    Signaler
  5. Dark Vador Dark Vador

    Des parents très proches habitent Allauch depuis des décennies. De la catégorie des CSP++, ils n’ignoraient rien, ni de la réputation, ni des faits évoqués. Leur lieu de résidence comprenait évidemment des gens comme eux, parfaitement conscients du “sulfureux” premier magistrat. Qui a obtenu un permis de construire éclair et autres prébendes. Allauch, c’est effectivement une “Principauté”, prolongement de la banlieue Marseillaise mais sans les nuisances et la “mauvaise” population. Tous les Allaudiens savaient gré à Monsieur le Maire de perpétuer leur style de vie et leur tranquillité. Ses dérives n’embêtaient personne, on lui passait tout pourvu qu’il les protège, voilà la réalité.

    Signaler
  6. barbapapa barbapapa

    La littérature décrit quelques fois les frasques de tel ou tel dictateur imaginaire d’Amérique du Sud, et là ce n’est pas du roman, et c’est chez nous !!!

    Signaler
  7. Doc Boxk Doc Boxk

    L’incrédulité puis la nausée. Forte, très forte.
    Article à mettre en « comparaison » avec le sujet du papier de Michel Samson, juste en dessous de la “Une” : « Pour ces jeunes l’avenir n’est plus radieux »
    Justement que va-t-on laisser aux jeunes générations ? Avec de tels exemples de « ploutocrate élu», encarté, et abusant de la manne publique.
    Et démonstration par la pratique, qu’un journalisme d’enquête, d’investigation, indépendant de puissances financières, est plus que jamais indispensable. Longue route à Marsactu.

    Signaler
  8. julijo julijo

    tableau posthume glaçant !!!!
    Comme Dark vador, des amis qui habitent Allauch depuis…35 ans, connaissait tout cela, et même davantage…mais, dans leur quotidien en profitait largement. De même que les habitants limitrophes du 13e, étaient largement refoulés de certains equipements… tout se sait toujours. Mais les électeurs votaient probablement en connaissance de cause, et en fonction de leur intérêt. Donc ils ont eu quand même le maire qu’ils méritaient.
    le népotisme est une chose établie, mais le clientélisme porté, à Allauch au rang des beaux arts, est loin d’être éradiqué.

    NB Benoît Gilles : attention quand même au mot « glaçant » les ayants droits de povinelli peuvent parfaitement vous poursuivre en diffamation ! Ca s’est vu pour moins que ça !!!!

    Signaler
  9. Brallaisse Brallaisse

    Certains scripteurs s’insurgent contre la formule : ” les gens ont les élus qu’ils méritent”. En l’occurence avec feu Povinelli et d’autre(e)s , cette formule n’a jamais autant vérifiée.

    Signaler
    • Andre Andre

      Ne généralisons pas. Tous ne votaient pas pour Povinelli. Mais il faut aussi rappeler que ce dernier a eu pendant des années l’investiture du PS. C’était qui, le PS? Guerini bien évidemment! Et, autre question, comment ce dernier a-t-il pu se maintenir si longtemps au CG13 pendant que Povinelli se faisait réélire à Allauch? Après on s’étonnera que les électeurs, ces irresponsables, boudent de plus en plus les urnes.

      Signaler
  10. Brallaisse Brallaisse

    C’est bien ce que je disais , les électeurs méritent,etc.

    Signaler
  11. Malaguena/Jeannine Malaguena/Jeannine

    les fils sont jumeaux, et leur gémellité les met en invalidité ? héréditaire ?
    ah ah

    Signaler
  12. patrick patrick

    si on ne peut même plus faire confiance aux socialistes de bouches du rhône où allons nous ?

    Signaler
    • Brallaisse Brallaisse

      Le Socialisme selon le Robert ;”Doctrine d’organisation sociale qui entend faire prévaloir l’intérêt général sur les intérêts particuliers, au moyen d’une organisation concertée”.
      Je n’ai pas tout compris au film !

      Signaler
    • julijo julijo

      il suffit de regarder où ils en sont aujourd’hui.
      valls aurait mieux fait d’insister, quand il voulait les baptiser autrement il y a quelques années. il y a un grand moment qu’ils ne correspondent plus à la définition du robert…

      Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire