"L'économie numérique, c'est 57 000 emplois en Paca"

À la une
le 4 Oct 2013
0

Selon une étude récente de la région Paca, l'économie numérique au sens large (micro électronique, télécoms, logiciels, médias) représenterait 57 000 emplois directs, et 14 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2013 et 11% du PIB régional, équivalent à l'économie touristique. Et la zone Marseille-Aix compte pour à peu près 45% de l'ensemble. L'association Medinsoft regroupe elle les éditeurs de logiciels et services et revendique 140 entreprises adhérentes, principalement dans les Bouches-du-Rhône. "Nos entreprises sont surtout des TPE de moins de 5 salariés", détaille un de ses représentants, Stéphane Soto.

Le financement de ces jeunes pousses ou de celles qui sont un peu plus avancées reste compliqué, malgré de très nombreux dispositifs mis en place. Car, même si c'est un secteur très aidé par les financements publics, ce sont surtout les grands groupes qui en profitent, comme vient de le souligner un rapport de la Cour des comptes sur le crédit impôt recherche. Les initiatives gouvernementales comme les quartiers numériques sont du coup très suivies par les entrepreneurs locaux du secteur qui espèrent que Marseille pourra avoir rapidement sa "Halle Freyssinet", sous réserve qu'on ne retombe pas dans les traditionnelles bagarres de Clochemerle, comme l'explique le représentant de Medinsoft. 

Sur le territoire de Marseille, rien n'est décidé. La décision va se faire entre le pôle Média de la Belle de Mai, poussé par la Ville, Chateau-Gombert, choix de la CCI et la Duranne porté par le Pays d'Aix

En attendant ce futur quartier numérique, la filière s'organise par exemple en montant cette journée du 9 octobre, un "Financial IT Day" qui devrait permettre à des entreprises de rencontrer des investisseurs potentiels comme des banquiers nationaux et régionaux, des fonds d'investissements, et des business angels. Stéphane Soto le présente ainsi :

C'est la première édition, nos chiffres sont encore modestes, nous n'aurons qu'une petite dizaine d'entreprises qui viendront "pitcher" devant un parterre d'investisseurs.

Néanmoins, la journée est ouverte au public qui pourra assister à des conférences sur les levées de fonds, en présence entre autres d'un des fondateurs de Facebook. On espère qu'il viendra avec son carnet de chèque.

Article en accès libre

Soutenez Marsactu en vous abonnant

OFFRE DÉCOUVERTE – 1€ LE PREMIER MOIS

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire