Le parti socialiste des Bouches-du-Rhône va bientôt perdre son premier secrétaire

Info Marsactu
le 6 Oct 2017
5
Jean-David Ciot en 2013 lors d'une conférence de presse au siège du PS13. Photo Esther Griffe.

Jean-David Ciot en 2013 lors d'une conférence de presse au siège du PS13. Photo Esther Griffe.

Six ans après avoir été installé avec le soutien de Jean-Noël Guérini à la tête de la fédération socialiste des Bouches-du-Rhône, Jean-David Ciot va passer la main. En tout état de cause, sa décision est prise : il ne sera pas candidat à sa propre succession lors du congrès de l’année prochaine. Selon nos informations, il devrait même se retirer avant cette date, à l’image du départ de Jean-Christophe Cambadélis au niveau national. L’ex député, maire du Puy-Sainte-Réparade (que nous n’avons pu joindre) est sur le point de démissionner de son poste.

Si quelques points techniques sont encore à régler, le choix pourrait être annoncé dès ce samedi à Miramas. En présence du nouveau “coordonnateur” du parti socialiste Rachid Temal, s’y réunissent les trésoriers et présidents de section du parti. Jean-David Ciot est d’autant plus enclin à partir qu’il serait parvenu à un accord financier avec Solférino quant à l’avenir de la fédération des Bouches-du-Rhône, a-t-il avancé en petit comité. Le siège de Montgrand sera bel et bien vendu, comme il l’a réaffirmé dans La Provence, mais le PS local serait relogé. Il aurait aussi obtenu des garanties quant au remboursement des frais de campagne des battus aux législatives ayant réalisé moins de 5 %, comme sur le financement de la fédération dans les années qui viennent.

Gachon versus Jibrayel

Après des législatives catastrophiques et une présidentielle durant laquelle Jean-David Ciot n’a pas fait campagne pour Benoît Hamon et a affiché sa sympathie pour Emmanuel Macron, le parti pourrait ainsi repartir sur de nouvelles bases. En attendant le congrès, un intérim serait décidé par le conseil fédéral. Les proches de Jean-David Ciot estiment qu’il faudrait alors nommer un premier secrétaire fédéral délégué. Loïc Gachon, le maire de Vitrolles, est même déjà fléché sur ce poste. “Si Jean-David Ciot faisait ce choix, Loïc Gachon s’est montré disponible pour cela”, confirme un proche de l’édile. Le maire de Miramas Frédéric Vigouroux, longtemps pressenti, a finalement décliné.

Cette passation ne devrait pas se faire sans tension. De longue date, la plupart des élus marseillais s’opposent à Jean-David Ciot, refusant, à quelques exceptions dont Marie-Arlette Carlotti, d’intégrer le groupe qu’il préside à la métropole. Parmi ces opposants, Henri Jibrayel dit depuis plusieurs mois et sa défaite aux législatives sa volonté de voir Jean-David Ciot partir. Cependant, il n’imagine pas l’option Gachon pour assurer l’intérim. “On n’est pas dans un fonctionnement monarchique où on choisit son successeur. Il y a la jurisprudence Paris désormais. Il faut une direction collégiale et ensuite il y aura un débat lors du congrès”, plaide le conseiller départemental. Quant au nom du successeur potentiel, “il ferait mieux de s’occuper de Vitrolles et de conserver la ville à gauche. Loïc Gachon est un homme respectable mais je ne crois pas que ce soit le rôle d’un maire d’une ville de 40 000 habitants que de faire cela”. Malgré ses échecs successifs, le parti socialiste n’en a pas fini avec les débats internes.

Article en accès libre

Soutenez Marsactu en vous abonnant

OFFRE DÉCOUVERTE – 1€ LE PREMIER MOIS

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Electeur du 8e Electeur du 8e

    Si Loïc Gachon devient patron du PS13 à la place de Ciot, ce sera une vraie rupture… Gachon doit sa mairie au regretté Jean-Nono, et a fait binôme, aux dernières élections départementales, avec une candidate de la Farce du 13.

    Bref. N’en parlons plus.

    Signaler
    • julijo julijo

      Hey, marsactu, votre présentation “immanquable”… c’est du second degré ??
      Je confirme les propos ci dessus, gachon à le même cursus politique que ciot !!
      Circulez, ya rien à voir.

      Tout simplement consternant.

      Signaler
  2. vékiya vékiya

    ce parti a commencé à se perdre depuis 2012, alors les branquignoles marseillais peuvent suivre le même chemin ils ne me manqueront pas.

    Signaler
  3. Dark Vador Dark Vador

    Héhé… La mère Carlotti repart de plus belle, elle qui s’était “retirée” croyait on… Ben non, elle revient, on va entendre parler d’elle bientôt…

    Signaler
  4. Brallaisse Brallaisse

    Entre Jibrayel et Carlotti nous sommes gâtés.
    Encore un petit effort et nous allons toucher le fond .Remarquons qu’avec Gaudin et son orchestre nous sommes aussi fadés , mais d’une autre façon, version l’inénarrable Miron.
    Et on te parle d’avenir à Marseille. Faut vraiment marcher au moral ou se mettre carrément au “51” direct.
    Mais quand même cette ville est formidable, arriver à produire autant de nuls au mètre carré cela tiens du prodige voire du miracle

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire