"Le mitage de notre territoire pourrait être déclaré catastrophe nationale"

À la une
le 14 Juin 2013
12

Si le débat sur la métropole crée des clivages qui paraissent parfois infranchissables, certaines professions semblent unanimes dans leur positionnement. Si le syndicat des architectes ne prend pas position sur le choix et la forme que doit prendre l'institution, il s'est engagé très tôt "dès l'automne" en faveur du projet métropolitain.

De la même façon, au lendemain de l'adoption par le Sénat de l'article de loi donnant vie à la métropole Aix-Marseille-Provence, le syndicat des Bouches-du-Rhône a rendu public un communiqué intitulé "architecturons la métropole" par lequel les architectes et urbanistes ainsi réunis se félicitent de cette adoption. "Cet organisme nouveau va pouvoir bénéficier d'un pouvoir et d'une capacité d'action jusqu'ici inégalés. La réussite sera alors une nécessité, écrivent-ils. L'espoir que nous portons est à la hauteur de l'attente trop longue de l'ensemble de ses habitants".

L'un des deux porte-paroles du syndicat, Stanislas Zakarian est venu sur notre plateau expliquer pourquoi son syndicat prend une telle position. Elle part déjà d'un constat, résumé en deux mots "division et morcellement à la fois politique et géographique" dans lesquels les communes et intercommunalités agissent sans se concerter. "Le mitage récent de notre territoire pourrait être déclaré catastrophe nationale", prévient-il. Pour lui,  l'avènement de la métropole en janvier 2016 est donc l'espoir qu'un urbanisme responsable et durable émerge enfin dans notre territoire.

Article en accès libre

Soutenez Marsactu en vous abonnant

OFFRE DÉCOUVERTE – 1€ LE PREMIER MOIS

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous.

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. Menchon H. Menchon H.

    Le mitage, c’est aussi l’étalement urbain, l’augmentation du nombre de voitures, la dégradation de la qualité de l’air et la diminution de la durée de vie des habitants.
    Alors oui, c’est une catastrophe silencieuse !

    Signaler
  2. nz-pacifique nz-pacifique

    pleine adhésion au soutien des architectes et urbanistes, et contre la bronca des 109 maires, pourquoi ? imaginez les mille feuilles de compétences ou fausses compétences, des diverses structures institutionnelles qui déclinent la vie locale, syndicats de communes, communautés urbaines, syndicat d’économie mixte, agences déléguées, et associations diverses, tous élus, leur cabinet, leurs contractuels ect… quel résultats, embrouillaminis des parcours usagers, « affaires » des élus. Respirons un peu ! -sans gaspiller moyens et énergie – merci!

    Signaler
  3. Tescap Tescap

    Enfin ! A demi-mots, de nombreux aspects des dérivent de notre territoire sont évoqués dans cet entretien. Les Architectes, ou plutôt le syndicat est courageux d’oser prendre position alors que profesionnellement ils sont tributaires de la commande publique. Merci pour cet engagement simple, clair et direct pour défendre la Métropole. Le Prefet Théry doit s’appuyer sur les vrais experts du territoire et activer le Plan Orsec.

    Signaler
  4. Citoyen de L'Estaque Citoyen de L'Estaque

    Depuis l’acte I de la loi de décentralisation, sur les thématiques d’aménagement du territoire, les Elus ont été contraints de se retourner vers les architectes conseils, afin de relayer les services spécialisés de l’Etat qui s’est alors désengagé en tant que maître d’œuvre opérationnel. Ainsi, au cours des 30 dernières années, les études d’élaboration des documents d’urbanismes de toute nature (POS, PLU, PADD, SCOTT…) applicables actuellement, sont le résultat des réflexions et du travail des cabinets d’architectes…. Donc, il me semble que leur responsabilité est aujourd’hui partagée avec celle des décideurs.
    Alors maintenant leur syndicat fait un constat de carence, bien à retardement, sur le mitage du territoire, l’étalement urbain galopant, et il clame qu’ils doivent être déclarés catastrophe nationale sans délai.
    Après leur vœu de silence, les architectes font-t-ils le vœu de pénitence ?

    Signaler
  5. longchamp longchamp

    Une intervention claire, cohérente, et accessible!
    Ca fait du bien de voir les architectes se bouger et s’investir!!
    En espérant que vous soyez entendu!!

    Signaler
  6. longchamp longchamp

    humm! un détail, le titre de l’article ne correspond pas au sujet, qui est la METROPOLE!

    Signaler
  7. bleu-blanc bleu-blanc

    Enfin! Le débat de la métropole permet enfin aux autres acteurs de la société civile de s’exprimer. Alors oui à la métropole. Oui à une métropole qui casse les baronnies et pense aux citoyens.

    Signaler
  8. "Miss" Van Der Rohe

    Qui choisirait d’habiter au 5ème étage d’un immeuble situé en plein Marseille si on lui proposait une villa avec jardin à une demi-heure en voiture ? Rajoutons à cela la recherche toujours plus grande d’indépendance vis-à-vis de son voisin Marseillais. Not In My BackYard, qu’on entend dire (pas dans mon arrière-cour). C’est aussi à l’habitant de réagir et de penser le territoire, pas uniquement à une partie des professionnels qui se pâment de ce constat désastreux. Responsabilité engagée de tous, évidemment.

    Alors espérons que le Syndicat des Architectes épaulé par les urbanistes puissent avoir les moyens de faire parler de leurs intentions et de communiquer à grande échelle aux habitants, à leurs confrères, ainsi qu’aux élus.
    Je reste convaincue que la constitution d’une équipe de professionnels investis et choisis sur des références solides sera la clé pour développer le territoire intelligemment.
    Et qu’on n’entende pas une fois de plus le célèbre « NIMTOO » (pas pendant mon mandat). Ce projet de métropole, c’est LA porte ouverte la plus habile qu’il soit et c’est urgent ! Zou maï !

    Signaler
  9. Raouldu13 Raouldu13

    Vive la métroplole !!! Et à bas la dictature urbaine imposée par nos barons.

    « In métroplole we trust »

    Signaler
  10. Zozo Zozo

    Les architectes sont les seuls sachant du cadre de vie alors écoutons-les ! Les maires eux ne l’ont pas fait, ont pourri leur territoire à coup d elotissement et de centre commerciaux alors basta et place aux pros !

    Signaler
  11. carta carta

    Que les architectes doivent être malheureux de voir tant de dysfonctionnements dans nos villes ! Laissons-les faire… enfin pas tous, hein quand même ! Car ce sont toujours les mêmes qu’on voit à toujours construire ! Pourquoi ?

    Signaler
  12. Trésorier Trésorier

    C’est heureux de voir des professionnels dépendant des donneurs d’ordre public gangrenés par le clientélisme (CR, CG, 109 maires, …) de rappeler des vérités qui fâchent ces édiles à la con….

    L’intérêt général et l’avenir n’ont que trop été sacrifiés sur l’hôtel des clientélismes locaux défenseurs d’intérêts particuliers pas toujours avoués et voulant conserver des positions acquises désormais injustifiées.

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire