Le fast-food solidaire Après-M, emblème de la lutte qui paie, a été inauguré

Reportage
le 12 Déc 2022
14

L'ancien McDonald's reconverti en restaurant d'insertion a fêté son lancement ce samedi sous le signe du rêve d'ex-salariés en lutte devenu réalité. Le maire de Marseille Benoît Payan est venu saluer "le symbole" que constitue ce projet militant.

Le maire Benoît Payan inaugure l'Après-M le 10 décembre 2022. (Photo : JML)

Le maire Benoît Payan inaugure l'Après-M le 10 décembre 2022. (Photo : JML)

“La lutte a été longue mais à cœur vaillant rien d’impossible”, lance d’une voix calme Kamel Guemari. De la tribune, l’ancien leader syndical du Mc Donald’s de Saint-Barthélémy contemple le chemin parcouru. Ce samedi, on inaugure un projet fou devenu réalité : sur une idée des salariés en lutte, le fast-food promis à la fermeture […]

Cet article est réservé aux abonnés au journal

Vous seul garantissez notre indépendance Offres d'abonnement à partir de 1€ Poursuivez votre lecture et rejoignez la communauté JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. MarsKaa MarsKaa

    Bravo à tout ceux qui ont cru à ce projet, l’ont construit, l’ont soutenu.

    (L’article ne rappelle pas le rôle de ce lieu et de ces militants durant le confinement. Pourtant ce rôle a été essentiel, et cela a contribué à les faire connaître.)

    Signaler
    • Jean-Marie Leforestier Jean-Marie Leforestier

      Vous avez raison, j’aurais dû. Heureusement que vous êtes là pour le complément !

      Signaler
  2. Brallaisse Brallaisse

    Benoît Payan dans le symbole qui paye , il se fait applaudir, mais une question qui va sans doute faire hurler, combien cela coûte à la mairie et de quel niveau sont les aides de l’Etat car après tout c’est nous qui payons le symbolisme payanesque avec nos impôts

    Signaler
    • ruedelapaixmarcelpaul ruedelapaixmarcelpaul

      N’exagérez pas, ce n’est pas un établissement « de luxe » que nos anciens zélus Gaudiniens aidaient joyeusement par les impôts des marseillais.

      Signaler
    • polipola polipola

      Ce commentaire-là restera sans doute dans les annales de marsactu. Donc selon vous, permettre la pérennisation d’un lieu solidaire au coeur de quartiers prioritaires c’est du symbolisme ? Et permettre la pérennisation d’un lieu solidaire au coeur des quartiers prioritaires n’est pas ce à quoi nos impôts doivent contribuer ?

      Signaler
  3. Jeanne 13 Jeanne 13

    Si l argent public sert à soutenir un restaurant d insertion dans un quartier populaire qui va aussi ouvrir une plateforme solidaire moi je dis bravo !
    Pendant le confinement ils ont organisé la solidarité juste par conviction et sans aide financière
    C est normal que la municipalité investisse
    A Gémenos aussi les scopti ont bénéficié d aides publiques sinon c est impossible
    Le CICE est aussi de l aide aux entreprises avec de l argent public qui aurait dû servir à soutenir les emplois pas pour augmenter le chiffre d affaire et les salaires des dirigeants et ça représente des millions …
    Alors en tant que citoyenne je dis merci à la mairie de Marseille de soutenir ce projet
    Et longue vie à l aprés M

    Signaler
  4. mrmiolito mrmiolito

    C’est une très belle histoire et un très beau projet solidaire. Cette inauguration a été un moment très inspirant et chaleureux, et j’ajoute qu’on y mange fort bien et pour pas cher (ma seule chance de goûter du Passédat probablement).
    Pour moi c’est un vrai investissement d’avenir qu’a réalisé la mairie à Ste Marthe, et bien au delà du symbole.

    Signaler
  5. Dark Vador Dark Vador

    Totalement d’accord avec les opinions ci-dessus, à l’exception (exceptionnellement) de @Brallaisse : des années que l’on se rend compte de l’argent jeté par la fenêtre (et aux amis) de nos édiles… Pour une fois, je suis raccord avec les aides apportées à ce resto, là était leurs places, justifiées, c’est loin d’avoir toujours été le cas. 😃😋

    Signaler
  6. Brallaisse Brallaisse

    Vox Populi ,vox Dei;

    Signaler
  7. kukulkan kukulkan

    génial et magnifique !

    Signaler
  8. Brallaisse Brallaisse

    Polipola en tant que contribuale, j’aime bien savoir ce que finance nos impôts et à quel niveau.
    Quand je vois mon niveau d’imposition entre le foncier et l’ habitation et les résultats obtenus ,ne pas se poser de questions est débile.
    Quand Vassal s’amuse avec nos sous [ La Barben],je ne voys pas pourquoi je ne poserais pas la question au sujet de Payan ,après M ou oasis.

    Signaler
  9. Brallaisse Brallaisse

    Après,M ou pas.

    Signaler
  10. Brallaisse Brallaisse

    Polipola, celle qui suit, vous pouvez l’encadrer:
    “Art. 14. Tous les Citoyens ont le droit de constater, par eux-mêmes ou par leurs représentants, la nécessité de la contribution publique, de la consentir librement, d’en suivre l’emploi, et d’en déterminer la quotité, l’assiette, le recouvrement et la durée.”
    Un des articles du texte fondateur de notre démocratie.
    Nos zélus ont tendance à considérer nos impôts comme leur cassette personnelle.
    Ce n’est pas le cas il convient de leur rappeler de temps en temps ..Lieu solidaire dans un quartier défavorisé où pas.

    Signaler
  11. GENIA GENIA

    C’est la création d’une entreprise d’insertion, comme il y en a eu beaucoup et dont peu ont survécus.
    Car après les investissements publiques considérables, il faut à minima une vraie rentabilité. La générosité publique n’a qu’un temps.
    En tous les cas, un bon coup de pub pour les généreux donateurs…
    A voir, dans le temps….
    Il y a tant de volontaires, refusés sur le marché de l’emploi, qui aimeraient pouvoir accéder à ce statut privilégié de salarié….
    Tout cela ne fait qu’alimenter une frustration collective, comme si un petit projet aidé par les fond publics pouvait résoudre in problème de fonds !

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire