La Ville met aux enchères des taudis qui attirent autant qu’ils inquiètent

Reportage
le 13 Avr 2022
5

Les premières visites des biens municipaux vacants mis aux enchères ont débuté à Marseille. Certains logements attirent les foules avec leur prix très bas. Mais l'insalubrité de ce patrimoine soulève de nombreuses questions.

Première visite des éventuels candidats à l'achat aux enchères d'un bien délabré de la Ville. (Photo : Iounès Disdier)

Première visite des éventuels candidats à l'achat aux enchères d'un bien délabré de la Ville. (Photo : Iounès Disdier)

“Oula, c’est quoi ça ? Ça ne donne pas très envie d’entrer” grince Youssef lorsqu’il arrive devant la porte blindée de l’appartement. L’imposante paroi d’acier est une porte anti-squat. Une fois entré, ce n’est guère mieux puisqu’une odeur de renfermé et un papier peint jaunâtre et taché accueillent les visiteurs. Ils sont une trentaine ce […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Offre découverte 1 € le premier mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Mars, et yeah. Mars, et yeah.

    Si le contrôle à posteriori d’exécution des travaux pour sortir ces biens de leur état insalubre est réellement réalisé, j’applaudis. Je veux bien y croire, reste que les outils légaux pour que la Ville ait une capacité de coercition sur l’acquéreur sont réduits : tout (absolument tout) doit être écrit à l’acte de vente, il n’y a pas beaucoup d’autres options.

    Et si ce n’est pas fait, il faudra arrêter de se mentir : on (car c’est le patrimoine des citoyens de cette ville) aura vendu des biens à des marchands de sommeil, une fois encore. Je doute d’ailleurs que tous les visiteurs soient réellement des primo-accédants sincères.

    Signaler
  2. MarsKaa MarsKaa

    C’est quand même dingue que les anciens responsables municipaux aient laissé pourrir ces logements. J’avais suivi tous les articles sur le sujet, mais de revoir en photo cette situation…tout en ayant dans les oreilles les grandes phrases de Gaudin sur son action sur “sa ville”…

    Signaler
  3. Dark Vador Dark Vador

    Evidemment que des margoulins s’introduiront parmi les acheteurs, évidemment que les marchands de sommeil ont plus d’un tour dans leur sac pour endormir la méfiance et acquérir à vil prix pareils biens. Je doute hélas que l’administration municipale ait les moyens de surveiller et d’enquêter sur l’après. Je suis très pessimiste. D’ici quelques temps, de nouveaux scandales de logements insalubres feront la une de la presse, s’il n’y a pas de nouveaux drames… Je comprends que la Ville, très endettée, cherche de nouvelles sources de revenu, mais pas dans ce domaine, surtout pas. Pour quelques milliers d’Euros, ne prenons pas le risque de rejouer “Rue d’Aubagne”…

    Signaler
  4. Oreo Oreo

    Vendre un logement vétuste à des gens qui s’engagent et ont un budget pour faire des travaux, le principe est très bien et peu fonctionner. Le problème surgit quand le logement en question est dans une copropriété également vétuste, avec des copropriétaires absents ou des marchands de sommeil. Si un redressement de la copropriété n’est pas entrepris simultanément, on envoie les primo-accédants au casse-pipe. Ils vont se retrouver avec des problèmes ingérables sur le dos (fuites, dégradations, délabrement dans les parties communes). Pour mémoire, les immeubles de la rue d’Aubagne se sont effondrés pour des fuites et des infiltrations récurrentes qui ont minés les murs porteurs suite à des décennies d’incurie dans la gestion des parties communes ; avoir un logement refait à neuf dans un tel immeuble n’a évidemment aucun sens.

    Signaler
  5. GlenRunciter GlenRunciter

    Si la ville veut être sûre que les travaux seront faits il y a une solution simple : les faire elle même avant de les vendre non ?

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire