La ville de Marseille défend son projet de « vidéosurveillance automatisée » devant la justice

Actualité
le 3 Mar 2020
2

Assignée devant le tribunal administratif par deux associations, la ville de Marseille a défendu hier les vertus de la vidéosurveillance automatisée. Permettant d'isoler un individu ou un comportement, l'algorithme doit être déployé sur 50 caméras d'ici un mois.

« Je pensais avoir à peu près compris le sujet, mais j’avoue que j’ai l’esprit encore plus confus qu’avant l’audience » a lâché en fin de débat ce 2 mars la juge des référés Isabelle Hogedez. La magistrate du tribunal administratif de Marseille s’est même ouvertement dite « sceptique », concernant la possible récolte de données biométriques, suspectée par […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Offre découverte 1 € le premier mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. ATTUYT ATTUYT ATTUYT ATTUYT

    excellent

    Signaler
  2. Zumbi Zumbi

    Et Berland d’insister longuement, dans son entretien avec Marsactu, sur le fait que sa colistière Caroline Pozmentier, adjointe à la sécurité, tout en n’ayant rien à voir avec le bilan de Gaudin, a un excellent bilan personnel : il est donc pour la vidéosurveillance « intelligence » et l’invisibilté de la police municipale.

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire