La région voudrait bien mettre la main sur les compétences de l’État en matière de culture

Enquête
le 5 Déc 2019
9

Alors que le gouvernement pousse pour davantage de décentralisation de ses compétences vers les régions, en Provence-Alpes-Côte d'Azur, Renaud Muselier se propose de prendre à son compte le domaine culturel. Une démarche inédite qui suscite une forte appréhension parmi les professionnels. Ces derniers craignent des dérives, notamment en cas de passage de la collectivité à l'extrême-droite.

L'enjeu

La région envisage de reprendre tout ou partie de la compétence culture de l'État au nouveau local. Une intention qui inquiète les professionnels de la culture.

Le contexte

L'État et la région ont entamé les négociations du contrat de plan 2020-2027. Or, un projet de loi prochain prévoit de rétrocéder davantage de compétences aux régions.

Sans faire trop de bruit, la région tente une petite révolution culturelle. Dans les négociations pour le prochain contrat de plan État-région 2020-2027 – la convention qui formalise les partenariats entre l’État et les collectivités locales -, le président de région LR Renaud Muselier a glissé une proposition inédite, celle d’exercer les compétences de l’État […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Offre découverte 1 € le premier mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire