La région tente de réanimer l’éco-campus du lycée Marseilleveyre, toujours à l’abandon

Actualité
le 17 Déc 2022
8

Arbres enlevés, arrosage démonté et espoir disparu. Le projet d'éco-campus partagé par le lycée Marseilleveyre et son voisin des Calanques semble avoir été définitivement abandonné par les deux établissements. La région, qui garde espoir, a proposé une nouvelle convention à sa commission permanente ce vendredi.

L'avenir du jardin partagé entre le lycée Marseilleveyre et celui des Calanques est encore dans le flou. (Photo : DR)

L'avenir du jardin partagé entre le lycée Marseilleveyre et celui des Calanques est encore dans le flou. (Photo : DR)

“La région siffle la fin de la partie”, assure Marie-Florence Bulteau-Rambaud, vice-présidente (Modem) de la région en charge de l’éducation. Au cœur d’une “guerre d’égos” entre la proviseure du lycée Marseilleveyre et son homologue du lycée des Calanques (8e), les jardins partagés par les deux établissements sont laissés à l’abandon depuis des mois. Vouée à […]

Cet article est réservé aux abonnés au journal

Vous seul garantissez notre indépendance Offres d'abonnement à partir de 1€ Poursuivez votre lecture et rejoignez la communauté JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. BRASILIA8 BRASILIA8

    Mais avec le budget 100% de la Région tout va s’arranger

    Signaler
  2. Karo Karo

    Ça fait cher la guerre des egos ! Argent public argent pas cher sauf pour le contribuable .

    Signaler
  3. Electeur du 8e Electeur du 8e

    Une bataille de cour de récréation. On attend un peu mieux d’adultes censés contribuer à donner une instruction et des repères à nos enfants.

    Au fait, un fonctionnaire qui fait n’importe quoi et considère que son ego vaut mieux que sa mission, on peut le muter, non ?

    Signaler
  4. MarsKaa MarsKaa

    C’est un beau projet, novateur, c’est dommage qu’il soit abandonné pour de mauvaises raisons.

    Je suis toutefois très surpris du montant des sommes allouées : pour faire quoi au juste ? Ça coûte si cher d’installer un potager et un verger cultivé par des élèves, et une association bénévole ?

    Signaler
  5. Haçaira Haçaira

    “pour ne pas entrer dans des polémiques inutiles” l’usage qui est fait de nos impôts n’est certainement pas une polémique inutile

    Signaler
  6. Patafanari Patafanari

    (La terre du milieu). Wabi Sabi.

    Signaler
  7. Oreo Oreo

    Des responsables qui jettent l’agent public par la fenêtre, ils sont pas sanctionnés ces gens ? Et on en rajoute encore ? En même temps c’est pas une bonne idée de donner une tel projet et tant d’argent à des fonctionnaires de l’éducation nationale : pour ces personnels, les vacances sont sacrées “quoi qu’il en coûte”, et les jardins, une période très importante, c’est justement pendant les grandes vacances d’été.

    Signaler
  8. petitvelo petitvelo

    J’aurais aimé lire des témoignages de lycéens

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire