La Provence est elle en train de reprendre l'accent du Méridional ?

À la une
le 29 Avr 2010
6

 » la communauté musulmane en a raz le bol » s’écrie ce matin Nassera Benmarnia, la directrice de l’Union des familles musulmanes des Bouches du Rhône, dans l’édition marseillaise du quotidien métro. De nombreux musulmans marseillais commencent à souffrir à la fois de l’ambiance nationale où ils ont l’impression qu’avec ces histoires à répétition de burqa et de polygamie d’être constamment stigmatisés, mais ils dénoncent également au niveau local cette dangereuse dérive, attaquant au passage le rôle des médias « les médias n’accordent de l’importance qu’a se qui fait scandale » poursuit Nassera Benmarnia dans Métro ce matin. A la lecture de la presse locale ces derniers jours, difficile de lui donner tort.

La boucherie halal et les caids des cités

Après la fusillade de la mosquée d’Istres, on apprend qu’une boucherie halal dans le 15 ème à Marseille a également été criblée de balles dimanche dernier à minuit. Pour la Provence, pas de doute, c’est forcément un réglement de comptes « la brigade criminelle exclut tout lien avec les coups de feu tirés contre la mosquée, et privilégie la thèse d’un différend. Ce type d’armes a déjà été utilisé à plusieurs reprises lors de règlement de comptes entre caïd des cités » nous explique très vite le grand quotidien marseillais sur son site internet  lundi dernier dans l’après-midi. Les quartiers nord, une boucherie halal, forcément des histoires de truands. Pourtant quelques heures plus tard l’agence de presse Reuters publie une dépêche nettement moins catégorique  » les enqêteurs n’excluent aucune piste. Cela pourrait être un acte raciste tout autant qu’un acte de racket ou de représailles » indique la dépêche. Personne n’est sur de rien à ce stade. Néanmoins le lendemain matin, La Provence, cette fois dans son édition papier, reste sur sa première version  » les enquêteurs penchent néanmoins sur un différend, peut-être d’ordre commercial ou privé », et l’autre quotidien local, la Marseillaise est sur la même ligne  » il semble plutôt s’agir, selon un enquêteur, d’un différend de type commercial ». Bon, nous on veut bien, les pros de l’info, c’est eux, ils ont surement des sources qu’on n’a pas. En tout cas depuis, on n’en sait pas plus. Mais l’emballement médiatique va se poursuivre dès le lendemain avec « l’affaire des islamistes radicaux ».

Braquage sur fond d’islamisme radical

 » Démantèlement d’un réseau de braqueurs sur fond d’islamisme radical » ça démarre à nouveau très fort sur le site internet de La Provence dès mardi matin. On nous apprend que la Sous-Direction anti-terroriste de Paris a arrêté 4 personnes à Marseille suspectées de préparer le braquage d’une poste dans les quartiers nord pour dérober 100 000 €. Pour l’instant du classique à Marseille. Mais la suite l’est un peu moins, car on nous dit que ce réseau ( de 4 personnes !) serait lié à l’islamisme radical. Ou là là, là ça change tout.  » le chef du réseau serait un islamiste radical et l’argent des braquages devait servir à financer la cause islamiste ». Bigre tout de suite les grands mots.
Et puis comme pour la boucherie halal, les dépêches qui tombent dans les minutes qui suivent sur les sites d’info nationaux sont beaucoup plus mesurées   » Un réseau de braqueurs démantelés à Marseille » titre plus sobrement l’agence de presse AP.  » la piste de l’islamisme radical a été provisoirement écartée «  nous explique la même dépêche. Le journal Ouest -France  lui annonce clairement les choses  » Marseille 4 braqueurs interpellés, la piste islamiste écartée », Le Figaro.fr un peu plus tard est sur la même longueur d’onde  » la police pense que le butin escompté, 100 000 € devait servir à financer un réseau islamiste radical. Une hypothèse qui reste encore à prouver, les intéressés affirmant n’avoir pas agit pour un motif religieux mais pour acheter une audi A3″. Même si ça fait cher l’Audi A 3, on commence néanmoins à avoir un gros doute sur le fait que ce braquage avorté soit réellement lié à l’islamisme radical. On apprend aussi que la confusion vient du fait qu’au moment ou la police a arrêté les braqueurs marseillais présumés , 4 islamistes qui auraient appelé au Djiad ( guerre sainte) sur internet, ont également été appréhendé par la police , dans différentes villes de France, dont un à Marseille. Mais que les 2 histoires apparemment n’auraient rien à voir.
Bon en tout cas c’est pas bien grave, le journaliste de la Provence, droit dans ses bottes comme Brice Hortefeux,  continue  dans l’après midi avec un nouvel article très complet toujours titré  » Démantèlement d’un réseau de braqueurs sur fond d’islamisme radical » , où l’on est bien obligé quand même d’émettre  quelques réserves  » la police pense que le butin escompté devait servir à financer un réseau islamiste radical, mais n’a pas encore pu étayer cette hypothèse ». Le reste du papier présente Marseille comme une sorte de « ville -étape ( sic) sur la carte du terrorisme international ». Tout ça fait, très,très peur….
Rebelotte le lendemain,  pas que sur internet mais dans le quotidien papier  » l’islamisme radical, toile de fond de deux coups de filet ? » Cette fois il y a quand même un point d’interrogation. Un bel article qui fait froid dans le dos. On y raconte par le détail la filature et les écoutes téléphoniques des braqueurs présumés  » il y est question d’un projet d’achats d’explosifs, mais à quels fins ? » et surtout le cerveau de l’opération serait un ex-imam d’origine des Comores et qu’on nous présente comme un « radical très engagé » et ces comparses sont  » de fervents pratiquants de l’islam religieux » , ce qui veut dire pour ceux qui n’auraient pas compris , des dangereux terroristes. Et le Maire de Marseille et le PDG de La Provence Didier Pillet  ils ne seraient  pas non plus des « fervents pratiquants du catholicisme religieux » ? .
On comprend surtout à la fin de l’article que les braqueurs présumés qui « nient toutes démarches religieuses » ( re sic ) ont été mis en examen pour tentative de vol à main armée, association de malfaiteurs et détention d’armes, mais qu’aucune accusation touchant de près ou de loin des actes terroristes n’a été retenue. « Provisoirement » comme l’écrit La Prove
nce qui a toujours le dernier mot.
Quant à La Marseillaise, qu’on a connu mieux inspiré, il n’y a même pas de doute «  le braquage avorté d’islamistes radicaux » c’est le titre de l’article qui se conclut par un grandiose  » d’abord entendu par l’anti -terrorisme à Paris, les 4 hommes ont été redescendus hier à Marseille pour répondre de tentative de vol à main armée. Du droit commun en attendant plus ».

A la lecture des gros titres de la presse locale et nationale de cette semaine, on comprend mieux le « raz le bol » des musulmans marseillais. La Provence qui il y a encore quelques jours qualifiait le reportage sur les salafistes de Harry Roselmack de « lamentable « . Ce documentaire  aurait « ulcéré » selon notre grand quotidien, les musulmans marseillais, car il donnait aux téléspectateurs une vision déformée de l’islam à Marseille. Ah bon. On en connait d’autres.

Un lien La communauté musulmane en a raz le bol ! sur metro.fr

Un lien une boucherie halal mitraillée sur laprovence.com

Un lien démantèlement d’un réseau de braqueurs sur fond d’islamisme radical sur laprovence.com

Un lien démantèlement d’un réseau de braqueurs sur fond d’islamisme radical ( et de 2) sur laprovence.com

Un lien un réseau de braqueurs démantelé à Marseille sur lenouvelobs.com

Un lien Marseille, 4 braqueurs interpellés, la piste islamiste écartée sur Ouest France.fr

Article en accès libre

Soutenez Marsactu en vous abonnant

OFFRE DÉCOUVERTE – 1€ LE PREMIER MOIS

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. céhère céhère

    Les 200000 musulmans marseillais ils sont tous musulmans ou c’est un bel amalgame aussi? (Le même que Gaudin et ses hordes sur la Canebière).
    On ne peut pas imaginer que certaines personnes d’origine arabe se moquent du prophète et des barbus comme de leur première chemise?

    “La communauté musulmane”… merci la presse!
    Moi je suis blanc et pourtant je ne suis pas catho… on a le droit à Marseille de s’en foutre de dieu et de toutes ses déclinaisons locales? Ou il faut forcémment être juif, musulman, catho, orthodoxe voire boudhiste pour être reconnu?
    Le communautarisme c’est pourri.

    Signaler
  2. Pierre Boucaud Pierre Boucaud

    Cher Céhère,
    Vous avez raison évitons nous mêmes les amalgames que nous dénonçons si vigoureusement chez les autres. C’est corrigé, nous avons supprimé 200 000, car il est impossible de connaître le nombre de pratiquants de la religion musulmane dans notre ville. Le but de cet article n’était pas de dénoncer le communautarisme mais de montrer à quel point les médias peuvent vite relayer un drôle de discours. Dans la rubrique fait divers des journaux locaux on ne dit jamais si un truand est juif, catholique ou protestant ou sans religion. On s’en fout et on a bien raison. Sauf si il est arabe donc forcément musulman. On n’est pas naif non plus; et on est à l’abri de rien à Marseille en terme d’attentats terroristes, mais delà à régulièrement terroriser ses lecteurs….
    Merci au passage pour votre vigilante fidélité.

    Signaler
  3. Hallain Hallain

    Normal de la part de La Provence. Ce quotidien est aux mains de l’UMP depuis pas mal de temps et il suit donc, bon chien-chien à sa mémère, le parcours pour le moins sinueux de l’UMP en matière idéologique et raciste. Le Maridional dont vous parliez -et dont les anciens cadres de la rédaction dirigent justement La Provence d’aujourd’hui- renait de ses cendres. A quand un rédac chef membre du FN comme le fut, en son temps, le rédac-chef du quotidien d’extrème-droite?

    Signaler
  4. gérard 13 gérard 13

    Très bon article.
    Arrêtons de chercher si un musulman (terroriste en puissance bien sûr!!) ne se cache pas derrière chaque individu.

    Signaler
  5. Jerem Jerem

    En effet, La Provence ne se distingue pas par sa neutralité ni son objectivité. Ce quotidien est un parti pris, soit. Mais il devrait l’assumer.

    Je pardonne bien des fautes dans vos articles (j’avoue que j’en fais aussi) mais par contre là, le ” ou ” de la troisième ligne sans accent … J’ai relu la phrase deux fois pour comprendre car ” ou ” OU ” où ” ça n’est pas du tout la même chose. D’ailleurs, de mémoire, il y en a au moins un autre dans le texte …
    Visiblement vous avez aussi des soucis avec les parenthèses …
    Et des phrases sans un verbe ce n’est pas très correct …

    Ceci dit, merci pour ce bon article 😉

    Signaler
  6. themis13 themis13

    à céhère….
    Cher philosophe,
    Vous avez oublié une communauté : “breton-agnostique”, j’en connais plusieurs, on ne parle pas assez de nous : nous ne braquons rien, nous ne manifestons pas….nous ne portons plus le chapeau rond, ni ne jouons du biniou ni ne portons la tenue traditionnelle.
    Je proteste hautement contre cet oubli à l’époque où il est de bon ton de faire partie d’une “communauté”
    Nous en sommes à Monoprix -Prado, à avoir un rayon cascher (n’y voyez surtout AUCUN antisémitisme , mais pas de rayon hallal ( ce qui provoquerait un tollé unanime). Je revendique un rayon breton : beurre demi-sel, crêpes, charcutaille en tout genre etc…..je regrette de ne pas citer toute la richesse gastronomique de ma chère région!
    J’incite donc tous mes amis “communautaristes” alsaciens, basques, occitans, bourguignons,auvergants….et pardon pour ceux que j’oublie à protester.

    …… et avec un peu de bonne volonté de la part de chacun, nous serons bientôt en guerre civile marseillo-marseillaise.
    ARRETONS la conn…… avant qu’il ne soit trop tard : nous sommes tous marseillais bien que d’origine différente. Si on ajoute au communautarisme, qui n’exclut pas l’amour de sa région ou de son pays, les “religions” polluantes de l’esprit avec leur intolérance et leurs dogmes (!), si l’on substitue la passion ou la “croyance” à la raison et à l’intelligence la porte est ouverte à toutes les sarkonn…..
    Merci de m’avoir écouté..

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire