La nouvelle école Ruffi ne fera pas le tri entre enfants du quartier et nouveaux arrivants

Actualité
le 20 Mar 2021
8

Après 17 ans de classes dans des préfabriqués, les élèves de l'école Ruffi, situé en plein périmètre de l'opération Euroméditerranée, vont pouvoir déménager. La nouvelle école construite au bout de la rue et dans laquelle il fallait "garder la place aux nouveaux habitants", va finalement les accueillir.

L'école Ruffi, construite en préfabriqués en 2002. Photo : VA

L'école Ruffi, construite en préfabriqués en 2002. Photo : VA

“Tous les jours, on passe devant. Je lui dis « regarde comme elle est belle­ ». Alors forcément, oui, elle est contente”. Depuis plusieurs mois, Chanez Fassi et sa fille passent devant l’école flambant neuve Antoine-de-Ruffi, pour se rendre, quelques mètres plus loin, à l’école Ruffi, construite en préfabriqués. Ce mercredi, après le conseil d’école, cette […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Offre découverte 1 € le premier mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Brallaisse Brallaisse

    Une décision juste, dans tous les sens du terme.

    Signaler
  2. BRASILIA8 BRASILIA8

    les nouveaux habitants ? sans doute ceux qui ensuite mettrons leurs enfants dans le collège/lycée international c’est à dire les cadres ++++que la municipalité Gaudin pensait attirer dans les entreprises installées sur Euromed les mêmes cadres qui devaient fréquenter les boutiques de luxe de la rue de la République où ils croiseraient leurs concitoyens venus en croisières et pour lesquels on a planté des palmiers en lieu et place des platanes

    Signaler
  3. Pascal L Pascal L

    La cité scolaire internationale comportera aussi une école, me semble-t-il. En tout cas le statut de ce genre d’établissement (EPLEI) le prévoit. C’est peut-être donc là que la ségrégation sociale sera à l’œuvre. A voir.

    Signaler
  4. Laurent Malfettes_ Laurent Malfettes_

    Rien que pour ça, je ne regrette pas mon vote. Justice est faite.

    Signaler
  5. Laurent Malfettes_ Laurent Malfettes_

    @Violette Arnaud. Danièle Casanova “sans fard”. On ne sait pas trop si c’est de la figue ou du raisin, ça !?

    Signaler
  6. Electeur du 8e Electeur du 8e

    Une école “provisoire” en préfabriqués depuis 17 ans… 17 ans, c’est presque 3 mandats municipaux. Sans doute Gaudin et son gang n’ont-ils “pas eu le temps” de s’en occuper. C’est dire la considération qu’ils portaient aux habitants et aux minots du quartier.

    Signaler
    • corsaire vert corsaire vert

      En plus d’être une école c’est aussi mon bureau de vote et depuis des années je visite périodiquement ces locaux de misère indignes de l’école républicaine , dans laquelle on enseigne aux enfants du quartier: ceux qui ont les moyens vont dans le privé bien plus chic !
      Cette discrimination dans les investissements est identique aux choix opérés entre les cliniques et l’hôpital public .
      Si j’ai bien compris votre article , l’école neuve aurait été réservée aux gosses de riches pour les attirer ,et les places vacantes a quelques locaux sélectionnés !! on ne mélange pas les torchons et les serviettes …
      Quartier bien mal aimé par les précédentes municipalités , en effet , la tendance électorale ne leur étant pas très favorable il n’avait que ce qu’il méritait !!!!
      Moi non plus je ne regrette pas mon bulletin de vote ….ne serait- ce que pour cette raison….

      Signaler
  7. Tarama Tarama

    Les municipalités ont des pouvoirs limités aujourd’hui, et Marseille n’est pas transfigurée depuis un an, mais merci à la nouvelle équipe d’avoir mis fin à une des ignominies du clan Gaudin.

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire