La Fiesta des Suds va t-elle perdre son Dock en 2014 ?

À la une
le 3 Oct 2013
8

A la fin du mois, la Fiesta des Suds va remettre le oaï du côté d'Arenc. A sa façon, Bernard Aubert, le directeur artistique du Dock des Suds s'apprête à faire la nique à Marseille-Provence 2013 en invitant IAM en tête d'affiche, groupe un peu oublié dans les festivités de l'année capitale. Et pour parfaire la programmation, Matthieu Chedid se produira également sur scène au cours d'une création mêlant le vieux continent, l'Amérique et l'Afrique intitulée Africa Express. Pourtant, après cette 22e édition, la Fiesta des Suds pourrait retrouver une itinérance aujourd'hui un peu forcée.

Au bout de quinze ans d'existence et près de 130 000 visiteurs par an, le Dock des Suds ne possède toujours pas d'arrêt de tramway à son nom. Le Silo jalousé, qu'Aubert a longtemps lorgné, si. Comme s'il n'avait jamais eu vocation à demeurer un espace de fête et de festivals. Depuis 1997, l'association indépendante Latinissimo occupe les lieux, un ancien bâtiment portuaire servant autrefois au stockage d'épices. Mais Euroméditerranée, qui a racheté l'édifice au Port autonome en 2011, signifie aujourd'hui à l'association que son bail arrive à expiration en 2014.

Interrogé par le site Destimed, le propriétaire a récemment déclaré que le maintien d'une telle structure n'était guère compatible avec un quartier en pleine rénovation urbaine, à proximité de futurs logements et non loin d'un hôpital. Sur ce point, Jean Hubert, le directeur du Dock des Suds invité sur notre plateau s'inscrit en faux : "le lieu a vocation à s'ouvrir sur le quartier en renouveau, aux habitants, mais aussi aux salariés et aux touristes, de plus en plus nombreux à venir du côté d'Arenc."

Prolongation de bail ?

Poursuivant son plaidoyer, il insiste sur les enjeux :"Pour nous, ce qui est important, c'est que le lieu ne disparaisse pas. Il n'est pas possible d'imaginer la fermeture du Dock des Suds sans l'ouverture d'un nouveau lieu. Aujourd'hui, ce que l'on demande clairement, c'est la prolongation de notre bail sur la période 2014-2020. D'ailleurs, c'est un peu dans les accords verbaux avec Euromed. Cela nous permettrait de poser, d'asseoir notre activité, de continuer à donner vie à nos festivals."

Tant qu'aucun autre lieu est proposé, le transfert est retardé, d'autant que pour le directeur, "ce transfert ne serait possible que dans le cas où il y aurait une salle pour l'accueillir. Une salle qui serait alors construite car elle n'existe pas encore à Marseille…" Pour Lisette Narducci, vice-présidente du conseil général et membre du conseil d'administration d'Euroméditerranée, il ne peut en être autrement : "Si déménagement il y a, il a peu de chance d'arriver avant 2020. Il faut d'abord établir un protocole d'accord entre Euromed et l'association. Il faut au moins fixer un calendrier clair sur un transfert." L'élue avance d'ailleurs l'idée d'un site de substitution, celui du marché aux Puces, reprise par Euroméditerranée.

Avec un air résigné, Jean Hubert déplore que l'on réduise le Dock des Suds à la seule Fiesta des Suds, emblématique du lieu. Bien qu'organisatrice de la Fiesta, l'association Latinissimo propose en effet en plus une programmation culturelle à l'année, argument supplémentaire en faveur du Dock des Suds. "La Fiesta s'est construite dans un système d'itinérance […] mais l'association Latinissimo est présente depuis 15 ans sur les lieux du Dock des Suds. […] Notre lieu fixe et pérenne, nous l'avons". Preuve tout de même que l'association ne compte pas décamper de sitôt, elle rénove actuellement l'espace Mirabeau, situé dans le prolongement de l'actuel Dock, et qui accueille le marché Babel Med Music. Pendant ce temps, impassible, l'horloge continue de tourner.

 

 

Article en accès libre

Soutenez Marsactu en vous abonnant

OFFRE DÉCOUVERTE – 1€ LE PREMIER MOIS

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Philippe Philippe

    Latinissimo “association indépendante” alors là, renseignez-vous un peu sur leur financement, car là ça va faire marrer tout le monde et ça vous décrédibilise !

    Et sinon, Marsatac ? Ils vont encore se faire virer ? Et tout le monde s’en fout comme d’hab ? (sans être des gros rebelles, ils ne sont certes pas aussi bien introduits “dans le milieu” que les précédents…)

    Signaler
  2. Anonyme Anonyme

    J’éspère que tous les acteurs culturels locaux(?)puissent définir avec les décideurs politiques et financiers, une suite crédible et lisible à cette année culturelle 2013 exceptionnelle….Pour l’économie locale c’est aussi du gagnant-gagnant !!!!

    Signaler
  3. cat2013 cat2013

    Et pourquoi pas au J1

    Signaler
  4. Anonyme Anonyme

    “le propriétaire a récemment déclaré que le maintien d’une telle structure n’était guère compatible avec un quartier en pleine rénovation urbaine, à proximité de futurs logements et non loin d’un hôpital” Ben voyons ! le Silo ,la passerelle autoroutière,le futur Casino (si Gaudin est réélu ,ce qu’à dieu ne plaise) etc ne sont ils pas à proximité de futurs logements ,d’un hôpital ? Comme le stade Vélodrome l’est au demeurant de St JO,et de logements bien existants ? Certains ” professionnels de l’immobilier” prennent leurs concitoyens pour des cons ! .

    Signaler
  5. Anonyme Anonyme

    “le propriétaire a récemment déclaré que le maintien d’une telle structure n’était guère compatible avec un quartier en pleine rénovation urbaine, à proximité de futurs logements et non loin d’un hôpital” Ben voyons ! le Silo ,la passerelle autoroutière,le futur Casino (si Gaudin est réélu ,ce qu’à dieu ne plaise) etc ne sont ils pas à proximité de futurs logements ,d’un hôpital ? Comme le stade Vélodrome l’est au demeurant de St JO,et de logements bien existants ? Certains ” professionnels de l’immobilier” prennent leurs concitoyens pour des cons ! .

    Signaler
  6. Céhère Céhère

    Les mêmes qui veulent mettre une boîte de nuit et un casino au J1. Ils se foutent de la gueule du monde. M’enfin y’a bon promotion immobilière, combien de m² les Docks ?

    Signaler
  7. Toine Toine

    Oui, l’étage du J1 devrait devenir le nouveau docks des Sud.
    Je ne comprends pas pourquoi ça ne saute pas aux yeux des élus comme des gérants des Docks.

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire