La directrice d’un des fleurons d’Aix-Marseille université écartée avant les vacances

Enquête
le 24 Juil 2020
6

Selon les informations de Marsactu, la directrice de l'Institut d'administration des entreprises d'Aix-Marseille université a été écartée de son poste après un rapport interne qui ciblait sa gestion, jugée dégradante par une partie du personnel.

33e meilleure formation au monde, la plus rentable de France, le tout selon le Financial Times. « Le meilleur IAE de France qui rivalise avec les écoles de commerce » pour Le Figaro. L’Institut d’administration des entreprises (IAE) d’Aix-Marseille est avec ses 800 étudiants un des fleurons d’Aix-Marseille université dans la compétition mondiale de l’enseignement supérieur. Sorte […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Offre découverte 1 € le premier mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Input Output Input Output

    Et hop, un autre fonctionnaire dans un placard, payé des milliers d’euros par mois à ne rien faire par les contribuables, parce qu’il ne convenait plus à sa hiérarchie mais qu’elle ne p/veut pas le licencier. A quand une vraie grande enquête de Marsactu / Mediapart sur cette « technique de management » qui vise à « laisser pourrir » un nombre incalculable de fonctionnaires à grand renfort d’argent public ?

    Signaler
  2. Brallaisse Brallaisse

    Oui vous avez raison. Mais danc cette sombre histoire de petites personnes le plus important c’est l’institution remarquable qu’est l’IAE Aix.

    Signaler
  3. LAYE LAYE

    Rien ne dit que cette personne est une fonctionnaire . Depuis que les universités sont autonomes elles sont libres de recruter qui elles veulent de préférence comme c’est le cas ici d’ancien cadre du privé

    Signaler
    • Félix WEYGAND Félix WEYGAND

      Bien sûr que non !
      Les postes d’enseignant-chercheurs de l’Université publique sont statutaires et ce sont des postes de fonctionnaires. On peut avoir eu une vie professionnelle dans le privé (c’est le cas de Virginie de Barnier et – je sais de quoi je parle- le mien) puis passer un concours de fonction publique et devenir fonctionnaire. Pour nous EC voici le process : https://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/cid22657/maitres-de-conferences.html

      Signaler
    • Input Output Input Output

      Je n’aurais jamais cru remercier un jour Félix Weygand 😉 mais merci d’avoir répondu à ma place !
      Et même, ce serait pire encore de recycler un agent sous contrat sur un poste plus ou moins bidon alors qu’il aurait pu être tout simplement « remercié » !
      Quoiqu’il en soit, le problème des placards dans l’administration reste le même, et reste toujours aussi tabou au point que ni les politiques, ni les syndicats, ni les médias n’osent s’y attaquer malgré son coût faramineux au niveau financier comme psychologique. Et Marsactu ne fait malheureusement pas exception à la règle dans ce domaine…

      Signaler
    • Jean-Marie Leforestier Jean-Marie Leforestier

      @Input Output : si vous voulez nous alerter redactionATmarsactuPOINTfr ou https://alerter.marsactu.fr !
      Nous sommes à votre écoute !

      Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire