Vers une prolongation de la décharge de Septèmes contre l’avis de la Ville de Marseille

Info Marsactu
le 13 Oct 2022
11

Tous les feux sont au vert pour prolonger l'activité de la décharge de Septèmes-les-Vallons au moins dix années supplémentaires, malgré les nuisances subies par les habitants de Notre-Dame-Limite, au Nord de Marseille. Une nouvelle, insupportable pour Samia Ghali et la mairie de Marseille, qui œuvraient pour sa fermeture depuis de longues années.

Les camions défilent toujours en bas du quartier de la Solidarité, dans le 15e arrondissement. (Photo Tom Bertin)

Les camions défilent toujours en bas du quartier de la Solidarité, dans le 15e arrondissement. (Photo Tom Bertin)

2022 devait sonner le glas de la décharge de Septèmes-les-Vallons. Initialement prévue en mars, la fin de l’exploitation du site exploité par Valsud, filiale de la multinationale Veolia, avait été repoussée à décembre, faute d’autres solutions. Finalement, à deux mois de l’échéance, cette idée semble enfouie avec les déchets. La tendance est aujourd’hui à une […]

Cet article est réservé aux abonnés au journal

Vous seul garantissez notre indépendance Offres d'abonnement à partir de 1€ Poursuivez votre lecture et rejoignez la communauté JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. barbapapa barbapapa

    Nommer “écopôle” une décharge de détritus à ciel ouvert toute proche de dizaines de milliers d’habitants, il faut oser ! C’est même insultant pour les victimes.
    Le vrai problème, c’est que personne ne veut d’une décharge près de chez lui. Quel est le site du département, ou de la région où on pourrait créer une nouvelle décharge sans déclencher la guerre dans les communes riveraines ? Ici, la solution, c’est qu’effectivement la population barre physiquement la route, il n’y a aucune raison qui justifie que les riches communes des Alpes Maritimes viennent déposer leurs chiures chez les populations pauvres du 15ème arrondissement de Marseille. Sans compter l’impact environnemental du transport quotidien de ces tonnes de déchets malodorants.

    Signaler
    • MarsKaa MarsKaa

      Tout à fait. C’est insupportable. Indefendable.
      Ce serait d’ailleurs intéressant de savoir quelle est la part de déchets qui viennent d’ailleurs.

      Signaler
  2. EcoloVert EcoloVert

    Ce site est nécessaire et n’est pas qu’une décharge, preuve que vous n’y êtes jamais allé !
    Il y a une déchèterie, ça fabrique du compost, et la société entretient cette route dégueulasse dont tout le monde se fout !
    Évidemment que personne ne veut une décharge à côté de chez soi, mais elle est nécessaire et emploi au passage près d’une quarantaine de personne et aide les industries de la région qui, sans elle, seraient bien dans la merde.
    Commencez par produire moins de déchets avant de barrer les routes, ce sera un peu plus intelligent je pense !

    Signaler
    • MarsKaa MarsKaa

      Oh le joli troll peint en vert double-couche !

      Signaler
    • EcoloVert EcoloVert

      Ha le joli commentaire d’imbecile !

      Signaler
  3. Brallaisse Brallaisse

    Madame Ghali,concernant l’entreprise en question avec votre ” elle emploie tous les moyens ,je dis bien tous”, ou bien vous en dites trop ou pas assez.
    Alors,de quoi parlez vous ?

    Signaler
    • EcoloVert EcoloVert

      Brasaille ? Vous espérez quoi ? Qu’elle vous dise qu’elle est sous escorte lol ! Pfffff des pressions !? Sûrement pas !
      Dans ses rêves peut être ….

      Signaler
  4. Pascal L Pascal L

    “Elle encaisse la taxe, mais refuse que les camions passent chez eux !”.
    La taxe ne devrait pas être perçue par la métropole plutôt que par la commune de Septème ? A quoi ça sert la métropole ?

    Signaler
  5. Brallaisse Brallaisse

    Ecolovert, je n’espère rien , simplement que lorsque l’on affirme quelque chose, il faut étayer. Ou bien alors ,on se tait.
    Mais les “bouches” politiques marseillaises sont coutumières du fait . Bouches fémininines ou masculines , sans aucune distinction.

    Signaler
  6. LOU GABIAN LOU GABIAN

    LES CAMIONS PASSENT PAR LA SOLIDARITE ALORS QU IL ESXISTE UNE ROUTE PLUS SIMPLE ET SANS DANGER NI MIC MAC CAR LA ROUTE DE LA SOLIDARITE EST TRES DANGEUREUSE

    Bon le problème est qu’ il a des élus sur cette route plus simple a SEptemes

    Signaler
  7. samatak samatak

    Combien d’argument peux t’on opposer à une décharge situé ici:

    1)Combien de feux sont parti de cette décharge , près du massif de l’etoile ou il y a encore des arbres?
    (ho mais c’etait un autre exploitant mais on s’en fout)
    https://www.laprovence.com/article/edition-marseille/4553168/il-y-a-vingt-ans-le-massif-de-letoile-etait-ravage.html
    en 2020 aussi

    2)A un moment donné,déja ca devrait être interdit de mettre une decharge dans un site karstique on l’on sait que tout s’infiltre et on sait tres bien maintenant que le plastique n’est pas inerte
    3) Une decharge en hauteur ce n’est pas intelligent à cause du point 1 et 2
    4)Les décharge sont interdite pour entreposer pourquoi donc l’agrandir
    Loi n° 92-646 du 13 juillet 1992 relative à l’élimination des déchets ainsi qu’aux installations classées pour la protection de l’environnement (modification des lois de 1975 et 1976) (JO 14 juillet 1992) Cette loi prévoit de réserver la mise en décharge aux seuls déchets ultimes, à compter du 1er juillet 2002.
    Donc voila on ne veux plus de décharge à Marseille ni ailleurs il semble que c’est ILLEGAL.
    Je cite le site du senat https://www.senat.fr/rap/o98-415/o98-4154.html
    je sais pas comment ils nous arnaquent (un vide sidéral juridique )…

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire