IVG, un nouvel argument pour les régionales ?

À la une
le 10 Mar 2010
2

La ministre de la Santé a-t-elle essayé de surfer sur la journée de la femme ou est-ce un effet d’annonce à quelques heures des régionales ? En tout cas, Roselyne Bachelot a bien annoncé une revalorisation des forfaits IVG, (interruption volontaire de grossesse).  Ce qui n’est pas un luxe. Prises de position, réclamations, les plannings familiaux ont l’intention de faire entendre leur mécontentement. Le site internet des plannings familiaux des Bouches-du-Rhône se fait le relai d’une pétition nationale « en défense des structures IVG », signée par plus de 20 000 personnes. La revendication est simple : un accès plus facile et mieux encadré. Ce qui est de moins en moins le cas du fait des réductions de personnel aux seins des hôpitaux.

Suite au boom médiatique provoqué par l’annonce de la distribution du «Pass contraception » de Ségolène Royal, la droite veut à son tour faire bonne figure en matière de contraception et interruption volontaire de grossesse. A moins d’une semaine des régionales, étonnant, non ?  Les plannings espèrent que cette annonce ne restera pas lettre morte. La région PACA, avec 20 000 IVG en 2007, se classe en effet au 3ème au rang national. Or, pour le moment, seul le NPA prévoit explicitement dans son programme une action en faveur de l’accès à la contraception.

Selon la directrice du planning familial de Marseille,  les forfaits versés aux établissements seraient « augmentés de près de 50% » . Cette mesure aura pour effet de rendre « plus attractif » un acte jusqu’alors couteux  pour les hôpitaux, qui avaient tendance à le négliger, et donc permettre un accès facilité à l’IVG.

Un lien Ecoutez la réaction de la directrice du planning familial d’Aix-en-Provence 

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Un lien Voir l’annonce de Roselyne Bachelot

Article en accès libre

Soutenez Marsactu en vous abonnant

OFFRE DÉCOUVERTE – 1€ LE PREMIER MOIS

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Leonidas Leonidas

    Mauvais temps pour les bébés.. et pour les femmes dont,sondage IFOP/ADV, 83% pensent que l’IVG leur inflige des séquelles psychologiques.
    A quand une mise en cause des pères irresponsables ?

    Signaler
  2. Vince Vince

    Cet article parle de l’IVG ! Pas des pères irrésponsables qui ne sont d’ailleurs pas père… Ni les foetus qui ne sont pas encore des bébés.

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire