Imhotep, "Marseille n'a pas donné au hip hop la place qu'il mérite"

À la une
le 28 Sep 2012
4

Si Imhotep alias Pascal Perez a fait languir impunément ses fans avant de sortir son deuxième album solo Kheper, c'est parce que musicien d'IAM ou pas, le marché du disque s'est effondré et "un certain nombre d'artistes se sont retrouvés sur le carreau et ont dû revenir à l'indépendance." Musique électro, dub et sonorités éthniques, voilà le profil de cet album atypique, "d'éthno-tronica", enregistré dans le garage de l'artiste. Rien de moins. La bonne nouvelle du jour, "les gens vont nous revoir sur la route et dans les bacs". Par "nous" comprenez IAM. Il faudra tout de même patienter jusqu'au 22 avril 2013 pour voir débarquer le nouvel album des rappeurs.

Aprioris négatifs

Imhotep, qui n'est pas homme à mâcher ses mots – nous avions pu le découvrir dans nos commentaires – a maintenu ses propos très critiques à l'égard de la politique culturelle de Marseille. On s'en rappelle, il était question de culture vivante opposée à la "culture morte" des musées…  "Dommage que dans une ville comme Marseille on n'ait pas donné au hip hop la place qu'il mérite […] D'autres villes en France ont pourtant compris l'intérêt de ce mouvement culturel en temps que vecteur d'apprentissage, et créateur de lien social. […] Les institutions culturelles à Marseille ne sont pas encore prêtes à envisager le hip hop comme un mouvement culturel majeur du XXIe siècle. On est encore victime de ces aprioris négatifs qui collent au hip hop depuis ses origines […] Parce que cette musique vient des quartiers pauvres". Notre invité l'admet bien volontiers, des projets sont prévus pour Marseille-Provence 2013, comme le projet Watt qui va regrouper des rappeurs et des acteurs du mouvement hip hop de tout le pourtour Méditerranéen – Imhotep est l'un des instigateurs de l'événement. Mais globalement, Marseille se traîne…

Avis à nos lecteurs : le premier qui nous laissera un commentaire pourra venir récupérer à la rédaction l'album Kheper. Avec café offert et visite de la rédac en prime.

Cet article vous est offert par Marsactu

Cet article vous a plu ?

Vous seul garantissez notre indépendance

JE M’ABONNE À PARTIR DE 1€

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. bondegros bondegros

    Merci pour l’invitation mais je pourrai pas venir, Marseillais d’origine et BIG fan d’imhotep et consorts je vis désormais à Montréal…..Dommage ça m’aurait bien fait plaisir! Enfin vivement 2013 et le nouvel album d’IAM

    Signaler
  2. fleuvevert fleuvevert

    Banco !

    Signaler
  3. Cyrille Cyrille

    En effet il as pas tort mais rien n’est perdu !!

    Signaler
  4. Nespole Nespole

    Je crois surtout que MP 2013 n’a pas fait la place aux cultures populaires et ce qui en émerge… puisque le public, disons un gros mot “le peuple” n’est considéré que comme spectateur potentiel… C’est simplement de l’incapacité, une impuissance absolue, à faire place à autre chose qu’à une conception élitiste et centralisatrice.
    Il est paradoxal que le Hip-Hop soit finalement “validé par le marché” ce qui est le rêve absolu des “aménageurs culturels” mais reste par trop entaché de son origine de basse extraction…
    Je crois qu’ils méritent plus de pitié que de colère ces pauvres décideurs… Comme il est juste et important de ne pas les laisser faire.

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire