Harry, migrant mort au Petit-Séminaire et symbole de la lenteur des pouvoirs publics

Enquête
par Suzanne Leenhardt & Clara Martot
le 29 Déc 2021
1

À chaque étage du bâtiment E du Petit Séminaire (13e), des traces de feu de bois sont présentes. (Photo SL)

À chaque étage du bâtiment E du Petit Séminaire (13e), des traces de feu de bois sont présentes. (Photo SL)

Une dizaine d’hommes échangent en anglais au pied de la cité du Petit-Séminaire (13e) ce mardi 28 décembre. La majorité d’entre eux viennent du Nigéria mais certains sont ghanéens ou gambiens. Tous sont dans l’attente de la régularisation de leurs situations. Ils vivent dans les bâtiments D et E, devenus des squats en état de […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Offre découverte 1 € le premier mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Suzanne Leenhardt
Clara Martot

+++

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Pascal L Pascal L

    Juste une remarque scientifique c’est surtout le monoxyde de carbone, le CO qui tue dans ce genre de situation :
    1 % de CO dans l’air respiré vous tue en 5 minutes, 0,05 % de CO vous tue dans la nuit

    Lors d’une combustion de carbone ou d’hydrocarbure (Barbecue, chauffage au charbon, au bois, au gaz, à l’alcool, à l’essence) dans une pièce fermée, au bout de quelques heures, le manque d’oxygène fait qu’au lieu de produire du CO2 la combustion commence à produire de plus en plus de CO et, en l’absence de raccordement à une cheminée l’évacuation des gaz brulés se fait dans la pièce et cela tue les occupants
    D’où l’importance de ne pas boucher les entrées d’air comme on le fait parfois en pensant que l’air qui entre refroidit la pièce.

    Le même phénomène se produit avec un véhicule enfermé dans un garage, la combustion de l’essence produit du CO (bien plus qu’un chauffage) et ceci d’autant plus que l’oxygène se fait rare.

    Mais même avec un poêle à évacuation extérieur et sans manque d’oxygène, plus la température est élevée plus la combustion du carbone produit du CO (à environ 1100° on ne produit quasiment que ça, c’est utilisé en sidérurgie)
    Donc, c’est plus rare mais possible, un petit braséro surchauffé, (dont les parois sont quasiment portées au rouge) produit en son sein du CO et, ce que l’on sait moins, c’est que le CO à la capacité de traverser les parois de métal surchauffé et de se répandre dans la pièce. Donc même avec une cheminée un chauffage mal réglé peut tuer.

    En Europe, le CO est responsable de plusieurs centaines de morts chaque année. Beaucoup plus au nord qu’au sud pour des raisons climatiques. Majoritairement ce sont des gens très pauvres.

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire