Élections professionnelles : FO en perte de vitesse à la Ville et plus encore à la métropole

Actualité
le 9 Déc 2022
7

Force ouvrière conserve son historique première place, mais perd la majorité absolue des sièges à la Ville de Marseille. À la métropole, elle dévisse pour ne devancer la FSU que de quelques voix.

Patrick Rué, avec d'autres cadres FO lors des derniers vœux au maire.

Patrick Rué, avec d'autres cadres FO lors des derniers vœux au maire.

C’est un seuil symbolique sous lequel le syndicat n’était jamais passé. À compter du 1er janvier, Force ouvrière territoriaux ne détiendra plus la majorité des sièges dans la principale instance de dialogue social de la Ville de Marseille. Dans le tout nouveau comité social territorial (CST), qui fusionne les anciens comité technique et comité hygiène, […]

Cet article est réservé aux abonnés au journal

Vous seul garantissez notre indépendance Offres d'abonnement à partir de 1€ Poursuivez votre lecture et rejoignez la communauté JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. julijo julijo

    oui, voilà perte de vitesse.
    pas franchement une victoire pour quiconque.
    une abstention à 50 % chez les agents à la ville comme à la métropole ca a un côté honteux !
    les difficultés rencontrés par ces personnels, où qu’on se tourne, sont réelles a priori, très préjudiciable que seulement la moitié d’entre eux se sentent concernés.

    Signaler
  2. Brallaisse Brallaisse

    Ecoeurement, je m’en foutisme , désintérêt , non confiance,visiblement pour les territoriaux cette élection ne fait pas recette.
    Ou alors , les situations de stigmatisation, de maltraitance , de harcélement , de non reconnaissance ( en bon françias : des sous) n’est pas si terrible par rapport à la présentation de certains syndicats. Il est vrai qu’il y a beaucoup de situations plus difficiles qu’à la “Ville” ou à la Metropole.
    Que FO recule est une excellente chose, Alors Olivia FORTIN , vous avez maintenant les mains libres pour organiser ce superbe foutoir qu’est la ville de Marseille, pour avoir enfin un service au public qui tienne la route et non pas comme le fesait conjointement la gaudinie et FO un démarche dont le seul but était le “bien être des municipaux”.
    Madame Fortin , vous êtes là pour vous soucier des habitants de cette ville et non pas uniquement de celui des employés de la ville.

    Signaler
  3. Dominique PH Dominique PH

    à l’AP-HM, le pourcentage de votant(e)s est incroyablement plus bas qu’à “la métrople” et même qu’à “la Ville”.
    Pourquoi ?
    Parce que nous, équipes soignantes, serions very je-m’en-foutistes ?
    Non. Absolument Non.
    Très peu d’infirmières ont voté parce qu’à l’AP-HM, il est bigrement mal-aisé d’accèder à la possibilité de ce vote :
    vers le 12 ou 13 novembre, chacun/chacune d’entre nous a reçu au domicile un courrier venant de Paris ( !!!!!!! ) et émanant d’un organisme qui a pour nom Neovote ( !!!!!!!!!! ) .
    Dans ce courrier, on nous annonce ces élections professionnelles et leurs dates (3 semaines et demi après !!!) ; nulle part, il n’est fourni les listes de candidat(e)s, il est par contre précisé que l’on ne peut voter que sur le site de cette société parisienne Neovote mais en réunissant un identifiant (mis dans le courrier) + les derniers caractères de notre IBAN ( !!!!!!!!!) + un mot de passe que Neovote nous communiquera (uniquement par message e-mail !!!!!!!!) uniquement si on leur en fait la demande début décembre.
    Bien sur, début décembre, ce courrier peu exaltant (et daté du 10 novembre), il faut le retrouver …
    Les marseillais et marseillaises doivent savoir que l’AP-HM creuse le déficit en rémunérant ainsi cette société parisienne Neovote au lieu d’installer des urnes transparentes dans les halls de chaque chaque hosto (avec comme assesseurs les équipes non-soignantes de l’AP-HM).
    Cette possibilité (dite “manuelle”) de voter (avec bulletins papier et urne transparente) engendrerait une forte participation et engendrerait des résultats moins étranges………

    Signaler
    • Brallaisse Brallaisse

      Et les syndicats dans tout cela?.
      Ils ne fournissent pas les listes ils ne font pas campagne, ils ne sont pas au courant du fonctionnement du scrutin ?.
      Sous entendriez vous qu’il y a manipulation ?

      Signaler
    • MarsKaa MarsKaa

      Merci Dominique PH pour ces précisions, ce que vous décrivez est grave, vous avez raison d’être dégouté(e). Situation similaire dans d’autres secteurs. Procédure de vote numerique nouvelle, complexe a priori avec codes et identifiants multiples à récupérer à divers endroits…
      Mais des responsables syndicaux ont battu le rappel, informé, aidé toute la dernière semaine…
      Ces élections sont très importantes, ce n’est pas normal que cela soit si compliqué.

      Signaler
  4. MarsKaa MarsKaa

    FO en perte de vitesse : ouf ! un pas vers plus de démocratie dans les collectivités locales. Encore faut-il que FO, direction et militants, l”admette, et que les “autorités” reconnaissent à leur juste place les autres syndicats lors des discussions.

    Signaler
  5. TINO TINO

    Dans nombres d’administrations, les finances publiques par exemple, le bon déroulement des élections a été empêché par la défaillance du système informatique utilisé. L’absence de participation des agents n’est pas due à leur désintérêt de la démocratie interne mais a la dématérialisation forcenée et mal maîtrisée de toutes les liens sociaux.

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire