Des apprentis comédiens de Saint-Mauront à l’assaut de Londres, in english please

Échappée
le 1 Juin 2024
4

Dans le 3e arrondissement de Marseille, l'association Ph'Art et Balises accompagne des jeunes issus des quartiers populaires qui rêvent de faire carrière dans le théâtre ou le cinéma. Marsactu a assisté à la répétition d'une pièce qu'ils vont prochainement jouer à Marseille, puis à Londres. Tout en anglais.

Répétition du mardi 28 mai 2024 (Photo : AC)
Répétition du mardi 28 mai 2024 (Photo : AC)

Répétition du mardi 28 mai 2024 (Photo : AC)

“Ok bravo, on y est presque. Ça avance mais il faut vraiment que vous bossiez tous les jours. Si vous êtes toujours dans la recherche du texte, c’est compliqué de jouer”, insiste Barbara Do, l’encadrante de cet atelier théâtre qui se tient dans les locaux de l’association Ph’Art et Balises, situé à deux pas du […]
Vous voulez lire la suite ?
Abonnez-vous à Marsactu

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. MarsKaa MarsKaa

    Un très beau projet, une belle exigence, bravo à l’association et à toute la troupe ! Il faudrait des centaines de projets comme cela. Les jeunes ont besoin d’activités de ce type, encadrées, exigeantes, mixtes, ambitieuses -respectueuses aussi de leurs choix- qui leur ouvrent des fenêtres (et des portes) sur le monde, et leur donne confiance en eux…

    Signaler
  2. RML RML

    Malheureusement le sujet de Rouge, noir et Ignorant n’est pas un sujet sur la résistance ou non. La piece de cet immense auteur qu’était Edward Bond ( et malheureusement pas du tout documenté par la journaliste) est beaucoup plus ambiguë. Un des themes de predilection du dramaturge , c’est de montrer que l’humain ne fait pas ce à quoi on s’attend et qu’il devrait faire. Bond va meme jusqu’à théoriser que cette capacité à l’action irrationnelle constitue une, sinon la spécificité de l’espèce.
    Le contexte de guerre froide évoqué dans l’article parait aussi étrange tant il transparait peu dans l’oeuvre. Ensuite, il aurait été aussi de bon aloi d’évoquer la trilogie dénommée “Pièces de Guerre” dont Rouge, Noir et Ignorant est la première partie.

    Signaler
    • RML RML

      Et pour finir, car je ne sais pas pourquoi mais mes commentaires se publient toujours avant que je n’appuie sur le bouton, s’il est super de mettre un coup de projecteur sur cette initiative, quid de toutes les autres?
      Marseille regorge depuis 30 ans d’artistes qui font un travail de dingues avec le public défavorisé comme on dit. Un travail passé sous licence et souvent discrédité.
      Et de temps en temps, un media, gros ou petit, de tempsen temps , sort de ce bain artistique et social un projet et en montre l’excellence. Pourquoi celui-ci? Va savoir…souvent un journaliste qui se trouvait là par hasard. Et les centaines d’autres qui cravachent restent dans l’ombre …
      A quand un article de fond et un bilan sur tous ces projets…il y en a tellement que c’est sans doute à un universitaire de s’y coller.

      Signaler
  3. kukulkan kukulkan

    bravo

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire