Cinq cents ex salariés de LFoundry Rousset veulent faire reconnaître une faillite organisée

Actualité
le 2 Juil 2021
1

Plus de 500 ex salariés de l’usine de Rousset demandaient réparation, jeudi, devant le tribunal d’Aix, huit ans après leurs licenciements. Ils se disent victimes de la "faillite frauduleuse " orchestrée par l'ancien propriétaire, Atmel. Lequel se décrit comme "une entreprise modèle".

Fiodor Rilov défendait, devant la chambre civile du tribunal judiciaire d'Aix, plus de 500 anciens employés de LFoundry. (Photos C.By.)

Fiodor Rilov défendait, devant la chambre civile du tribunal judiciaire d'Aix, plus de 500 anciens employés de LFoundry. (Photos C.By.)

Il est à peine plus de 8 h et les premiers sont déjà là. Sous les acacias qui s’alignent autour de l’antenne du tribunal judiciaire d’Aix-en-Provence, au Jas de Bouffan, on s’interpelle : “Oh, Michel ! Qu’est-ce que tu deviens ?” Sur le parking, ils sont bientôt une grosse centaine sur les 538 plaignants convoqués […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Offre découverte 1 € le premier mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. MarsKaa MarsKaa

    Dans ce genre d’affaire, je me demande pourquoi les pouvoirs publics ne sont représentés : la commune, le département, la Region, lEtat. Ils ont donné des subventions, ils ont été floués, ils mènent une politique économique pour l’emploi, luttent contre le chômage, pourquoi ne soutiennent ils pas les salariés maltraités de leur commune/dept/region ?

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire