Mbaé Tahamida Soly vous présente
Entre les lignes

[Entre les lignes] L’effet retard

Chronique
le 25 Sep 2021
1

Auteur, slameur, Mbaé Tahamida Soly est l'un des fondateurs de la sound musical school B Vice à la Savine. Voyageur sans permis, il utilise au quotidien les transports publics. Ils lui offrent la matière de portraits de voyageur, écrits comme des saynètes et postés sur les réseaux sociaux. Pour Marsactu, il en fait une chronique à lire entre les lignes.

Papa cool et sa poussette, direction la Savine. (Dessin Ben8)

Papa cool et sa poussette, direction la Savine. (Dessin Ben8)

Dans le métro en direction de la station Gèze  un trentenaire qui respire la coolitude -pantacourt en jean, baskets noirs de la marque à virgule inversée, T-shirt noir – monte dans la rame à la Joliette avec une poussette. Il porte également de grosses lunettes de soleil avec une monture dorée, un gros casque audio aux oreilles et a les cheveux tressés avec des rajouts qui lui descendent jusqu’aux épaules. L’homme bouge la tête en rythme et ses épaules accompagnent le mouvement. Son bébé semble avoir à peine deux ans et dort à poings fermés. (Y a pas à dire, il détonne dans ce métro bondé et ne semble pas du tout stressé, contrairement à moi qui suis un peu juste niveau horaire alors que j’ai un rendez-vous à l’association dans le 15e.)

Désirée Clary, National…  Je compte les secondes qui défilent trop vite. À ce rythme, je vais rater mon bus. Surtout s’il part avant son heure de départ.

Bougainville : vers la sortie du fond de la rame montent des voyageurs. Parmi eux j’aperçois N, un chauffeur régulier de ma ligne de bus, en tenu décontractée et en pleine conversation téléphonique. Il ne reste plus que cinq minutes avant que ma correspondance ne mette les voiles. Notre métro redémarre mais, soudain à 100 mètres à peine de Gèze, il a une panne de moteur. (Le conducteur du métro nous en informe comme si nous n’étions pas au courant et nous demande de patiente cinq minutes. Là je me dis que c’est mort pour mon bus)

– Et toi qu’est-ce que tu vas faire ?
– Je ne sais pas, je vais vendre des samoussas.

Au bout de trois minutes, le métro redémarre. Plus qu’une avant d’atteindre la station Gèze. Au terminus, dès l’ouverture des portes, je sors et je détale comme un dératé. On ne sait jamais. Des fois, pour ne pas dire souvent, il part en retard. Ouf ! Sauvé ! Il est encore là à l’arrêt. Il n’est pas trop bondé et il y a des places vides chez les  jeunes, c’est-à-dire tout au fond du bus. Les deux jeunes hommes à mes côtés, nouveaux bacheliers, discutent de leur avenir :

« – Tu fais quoi cette année ?
– Je veux faire un BTS mais y a aucun lycée qui m’a pris. J’ai 13 de moyenne et ils m’ont mis sur liste d’attente wesh ! Et toi qu’est-ce que tu vas faire ?
– Je ne sais pas, je vais vendre des samoussas kkk… Et tu fais quoi s’ils ne veulent pas de toi ?
– Ben je vais vendre des merguez, frère, krkrkr…
– Wallah, je vais serrer ma parole. Il paraît qu’ils te prennent à partir de 14 de moyenne c’est abusé.
– T’as qu’à aller à la fac.
– Je m’sens pas sérieux. Je veux gagner des mapé, passer mon permis,…
– Mais au moins tu auras la bourse
– C’est pas assez. Et puis je veux aller en BTS parce qu’il n’y a pas que de la théorie. Tu as la pratique en alternance dans une entreprise, t’es tout de suite dans le bain.
– Ben ils prennent les meilleurs dossiers en BTS c’est normal. T’aurais du moins déconner krkrkr…
– Tu peux parler toi, ils l’ont donné le Bac cette année et t’as été au rattrapage, wesh, krkrkr…
– Mais moi, je m’en fous, je vais travailler avec mon frère ou peut être je vais faire l’armée
– Toi à l’armée ? T’es même pas capable d’arriver à l’heure en cours et tu vas faire l’armée krkrkr… Ils vont te faire la misère ma parole. »

Les secondes défilent. Pourvu que la RTM ne nous ait pas encore sucré un bus. C’est qu’il aurait dû partir depuis une minute. Le panneau d’affichage indique “Bus en approche”. (Il est tellement proche qu’il est à l’arrêt et aurait dû décoller depuis deux minutes je me dis.)

Trois minutes et toujours pas de chauffeur en vue. Les passagers commencent à râler. Moi, cette fois-ci je ne suis pas du tout d’accord avec leurs revendications. S’il était parti à l’heure, je ne l’aurais pas attrapé. Le retard à l’allumage laisse même le temps à notre Papa cool de monter tranquillement après sa cigarette et de se caler dans le coin réservé aux poussettes et fauteuils.

De toute façon les habitués de la ligne connaissent N. Il est coutumier du fait et s’en fout de ce que les gens disent.

Le chauffeur arrive enfin. C’est N. Cette fois-ci en tenue de travail. (Il aurait pu me le dire ce con quand je suis passé devant lui comme un parigot qui court après sa correspondance) Il fait un mouvement de tête pour saluer ses passagers et prend son poste. Pas un mot d’excuse. De toute façon les habitués de la ligne connaissent N. Il est coutumier du fait et s’en fout de ce que les gens disent. Il est même capable de vous engueuler si vous lui faites remarquer son retard.

En tout cas moi je l’en remercie aujourd’hui car je vais être à l’heure pour mon rendez-vous. J’arrive même à la cité avec un peu d’avance. Je descends du bus ainsi que notre jeune papa avec sa poussette. Il semble perdu car avec les travaux de rénovation urbaine et les démolitions d’immeubles dans le quartier, la RTM a changé le terminus. Même les habitants s’y perdent parfois dans ce labyrinthe pour se rendre chez eux, surtout en voiture. Je lui demande donc si je peux le renseigner et là il me dit :
«- Bonjour, excuse-moi, tu sais pas où je peux toucher ?
– Heu… non désolé » (j’ai buggué pendant quelques secondes avant de lui répondre. Non mais, il est sérieux lui. Il a pris le bus avec sa poussette pour aller toucher wesh, c’est quoi ce délire ? Ha non, vrrrrraiment la drogue ce n’est pas bon)

Je n’ai toujours pas le permis de conduire et avec tout ce qui se passe dans les transports en commun, je ne compte pas le passer. Restez en ligne les amis.

Article en accès libre

Soutenez Marsactu en vous abonnant

OFFRE DÉCOUVERTE – 1€ LE PREMIER MOIS

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous.

+++

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Pussaloreille Pussaloreille

    👍🏻

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire