Ce musée colonial que personne ne visitera pendant les journées du patrimoine

Reportage
le 21 Sep 2019
3

Léguée à la faculté des sciences en 1916, la collection du docteur Édouard Heckel est tombée en désuétude à la décolonisation. Depuis dix ans, quelques universitaires tentent de redonner ses lettres de noblesse à ce patrimoine que certains estiment "poussiéreux" et "inutile".

On pourrait le surnommer le « musée caché ». Pour le dénicher, il faut, derrière la gare Saint-Charles, passer les grilles de l’université Aix-Marseille, atteindre la faculté des sciences, grimper au premier étage, emprunter un long couloir et guetter une pancarte plastifiée sur laquelle on peut lire « musée colonial ». Derrière une porte grise, on découvre avec curiosité […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Offre découverte 1 € le premier mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire