La Ville lâche à son tour l’artothèque d’Antonin Artaud

Coupe
Bref
Benoît Gilles
19 Oct 2017 7

Détail du placard où est rangé le trésor artistique de l'artothèque.

Un nuage noir s’estompe, un second le remplace. Il ne s’agit pas d’encre de Chine sur un papier velours mais des mauvaises nouvelles financières qui s’accumulent pour l’artothèque Antonin Artaud (lire notre article). Après la subvention de la DRAC supprimée puis rétablie, c’est au tour de la Ville de faire défaut. « Nous avons eu un rendez-vous avec la technicienne qui suit notre dossier, explique Gérard Fontès le président de l’association. Elle nous a confirmé ce que nous pressentions. La Ville ne reconduit pas sa subvention de 9000 euros pour l’année 2017. Elle laisse planer un espoir pour 2018 mais pas à la hauteur de ce dont nous avons besoin. »

Selon le président bénévole, l’argument est toujours le même : l’artothèque étant située dans un lycée, c’est à l’État et à la région de financer en premier lieu. « Notre seul espoir est de pouvoir organiser une table-ronde avec l’ensemble de nos financeurs, passés et présents, pour trouver une manière de poursuivre nos activités », soupire Gérard Fontès. Animée par des bénévoles, l’artothèque fait rayonner l’art contemporain depuis 30 ans depuis les quartiers Nord de Marseille. L’adjointe à la culture, Anne-Marie d’Estienne d’Orves n’a pas répondu à nos appels. En 2017, la Ville a raboté dans la plus grande discrétion les crédits dévolus à la culture.

7
commentaires

A la une

Combat de coqs pour diriger la French Tech Aix Marseille

Un voyage aux États-Unis et des contrats plein les poches. Les entrepreneurs des 21 sociétés estampillées Aix-Marseille French tech (AMFT) sont encore un peu...

Treize espaces de lecture en danger, c’est la faute aux coupes...

Liquidation, tout doit disparaître. Il ne s'agit pas là d'une collection de la saison passée qu'on brade ou d'un commerce étranglé par les loyers,...

Des femmes journalistes de la Provence racontent leur « plafond de verre...

"Time's up !" C'est en reprenant le message de ralliement des actrices hollywoodiennes destinées à lutter contre le sexisme et le harcèlement dans le...

Qui pour diriger la RTM ?

Il a été nommé lorsque la communauté urbaine de Marseille était présidée par le socialiste Eugène Caselli, en 2008. Il a ensuite passé sans...

Le collège Rosa-Parks submergé par la violence ordinaire

Rafik n'est pas là pour illustrer quoi que ce soit, et pourtant, son attitude résume une atmosphère tendue. Le visage fermé, retenu par un...

La SNCF oblige ses usagers des quartiers Nord à circuler en...

"Ils voudraient accentuer la ghettoïsation, ils ne s'y prendraient pas autrement..." Mohamed Mourimoudou ne décolère pas. Enseignant en EPS au collège Elsa Triolet (15e)...
  1. Electeur du 8e Electeur du 8e

    Marseille, capitale de la… quoi déjà ?

    Signaler
    • LaPlaine _ LaPlaine _

      Capitale du ..bling-bling, de la gabegie, de l’incompétence, de l’incurie, de l’impéritie, tout sauf la culture.

      Signaler
  2. LN LN

    Remontez 2 brèves plus haut où l’on apprend que par contre lque Gaudin va bien financer le Castelet [dans le Var (!)] et sa Formule1.
    Ah, oui, je sais, on me dit que ça n’est pas le même budget.

    Signaler
    • Electeur du 8e Electeur du 8e

      C’est surtout que l’artothèque et sa démarche de diffusion de l’art dans les quartiers nord, ce n’est pas assez bling-bling : ça n’attire pas les caméras, ça ne concerne que les Marseillais, ce n’est pas cher, donc ce n’est pas important.

      Signaler
    • Cehere Cehere

      Contraste choquant entre les deux brèves en effet…

      Signaler
  3. Electeur du 8e Electeur du 8e

    Tiens, il me semble que le représentant de la municipalité dans ce secteur, c’est Miron : que dit-il de cette minable affaire ? Peut-être que c’est aux parents d’élèves du lycée de financer l’artothèque ?

    Signaler
    • LaPlaine _ LaPlaine _

      Miron…ou le vide inter-sidéral.

      Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire