Une palissade en cours d’installation rue d’Aubagne

Muré
Bref
Benoît Gilles
27 Nov 2018 2

Gilets jaunes siglés Ville de Marseille sur le dos, les agents municipaux s’affairent autour de poteaux fixés au sol de la rue d’Aubagne. La Ville procède actuellement à l’installation d’une palissade métallique de deux mètres de haut sur l’ensemble du périmètre des immeubles évacués des rues d’Aubagne et Jean-Roque. Cette imposante clôture semi-opaque sera assortie de deux portails pour l’entrée et la sortie des engins de chantier. Elle vise à sécuriser le chantier et éviter que des jets de pierre puissent blesser des passants mais également à protéger d’éventuels cambriolages les maisons des habitants délogés, indique la Ville.

Cela laisse présager un temps de chantier important et une évacuation de longue durée des habitants. Et pose aussi la question du devenir de ces habitations et de leur mise en sécurité. Sur place, des carottages sont en cours pour évaluer l’état des sols du haut de la rue d’Aubagne. Pour l’heure, ni la Ville, ni la préfecture ne communiquent sur le résultat des expertises et le devenir de cette section de la rue.


A la une

Un mois après le drame rue d’Aubagne, le débat sur l’habitat indigne s’impose à la métropole
Le débat politique se déplace et l'action avec. À la suite du report en urgence par Jean-Claude Gaudin du conseil municipal prévu lundi, c'est...
Le temps de travail des agents municipaux met une nouvelle fois la pagaille à la cantine
Jeudi, pique-nique. Vendredi, c'est l'inconnu. Lundi, le grand trou noir. Le menu de la cantine de ces prochains jours ressemble à de l'emmental. Avec...
Martine Vassal paye de nouveaux vestiaires à 1,8 million au Cercle des nageurs
Combien coûtent des vestiaires de champions olympiques ? Si l'on en croit le rapport qui sera soumis au vote vendredi en commission permanente du...
17 ans plus tard, le tramway vers la place du Quatre-Septembre fait son grand retour
À Marseille pour que les choses bougent, il faut parfois prendre un peu d'avance. Il en est ainsi du tronçon de tramway qui doit...
« Notre préjudice s’élève à près d’un million et demi d’euros de marchandises volées »
"C’était open-bar pour tout le monde. Même les gens installés à la terrasse d’à côté sont venus se servir !" Samedi en fin d’après-midi,...
Vice-président LR du département, Thierry Santelli loue un taudis à Saint-Mauront
"Péril grave et imminent", "interdit à toute occupation". Ces mots, devenus récurrents, frappent un logement loué par Thierry Santelli, conseiller municipal Les Républicains et...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. darkvadordarkvador

    C’est une palissade qui va empêcher les “éventuels cambriolages”? Soyez rassurés les habitants absents!

    Signaler
  2. EDorierEDorier

    après la palissade, le mur, et derrière le mur ?

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire