Un centre-ville pour tous interpelle le ministre du logement sur la rénovation de l’habitat

revendication
Bref
Axel Lambert
12 Juil 2019 1

Dans une lettre ouverte diffusée le 12 juillet, Un centre-ville pour tous interpelle Julien Denormandie, le ministre du logement, sur les limites du projet partenarial d’aménagement que celui-ci s’apprête à signer lundi prochain. L’association réclame la mise en œuvre de « l’audit des 4000 immeubles » du centre-ville, promis en novembre dernier par Christophe Castaner, le ministre de l’Intérieur, mais dont le lancement se fait toujours attendre.

Il demande « la reprise sans délai » du plan local d’habitat métropolitain (PLH) par la métropole. En mai dernier, Martine Vassal, la présidente de la Métropole, refusait de voter tout projet stratégique tant que le gouvernement n’aurait pas tranché sur la fusion de son institution avec le conseil départemental qu’elle préside également. Le collectif s’inquiète également de l’absence de consultation « des acteurs de la société civile » sur le projet de rénovation du centre ancien.


A la une

La relance accélérée du PPP des écoles paraît mal engagée
En février dernier, le tribunal administratif décidait d'annuler la délibération actant le recours au PPP, partenariat public privé à un milliard d'euros, pour la...
Le cas Benoît Payan, point de crispation de l’union de la gauche marseillaise
Tout occupé à son union inédite et nourrie d'horizontalité, le mouvement pour un "rassemblement inédit" de la gauche se détourne pour le moment de...
Les dossiers chauds du conseil municipal du 16 septembre 2019
D'abord la foire de Marseille, fin septembre, puis la rentrée politique. Depuis vingt ans, le rituel est quasi immuable avec seulement deux conseils municipaux...
Soutenue par Jean-Claude Gaudin, Martine Vassal espère éviter la « guerre des droites »
Le secret de polichinelle n'en est plus un. Après plusieurs mois de faux suspens, Martine Vassal a annoncé sa candidature aux élections municipales, vendredi...
L’étrange évacuation des habitants du 36 rue Curiol
"La Fondation Abbé-Pierre aimerait avoir des explications de Marseille Habitat sur le cadre légal de l'expulsion du 36 rue Curiol." En quelques mots mesurés,...
Plombé par un chantier coûteux, Artplexe délaisse l’art et l’essai pour le cinéma commercial
Il est le cinéma censé amorcer le renouveau de la Canebière. Artplexe, dont les travaux font face au kiosque des Mobiles, s'écarte soudainement de...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. petitvelopetitvelo

    Immobilisme cynique en attenant un maire LREM ?

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire