Résidence Coin joli, le rapporteur public va dans le sens de la fermeture

FERMÉ
Bref
Lisa Castelly
16 Fév 2017 1

Trois ans après la dernière audience devant la justice, la question de la fermeture du lotissement Coin joli, dans le 9e arrondissement, passe devant le tribunal administratif ce jeudi. La requête d’habitants et de parents d’élèves de maintenir certaines ouvertures permettant l’accès aux écoles et au collège situés à l’intérieur sera de nouveau examinée par les juges.

Mais le rapporteur public a d’ores et déjà fait part de ses conclusions aux parties. Celui dont l’avis pèse en général lourd sur la décision finale demande un nouveau rejet du recours. Il va donc dans le sens de l’entérinement de la fermeture de plusieurs accès qui facilitaient par le passé le passage d’une résidence à une autre pour se rendre à l’école.

1
commentaires

A la une

Métro Gèze : la métropole sort les rames
Non, on ne verra pas les fameuses armoires électriques car "le métro fonctionne en ce moment". À l'origine du retard considérable de la livraison...
À l’hôpital Nord, les manifestants désespèrent de voir un jour arriver le métro
Le choix du parvis de l'hôpital Nord, pour une manifestation en faveur d'un métro dans les quartiers Nord, a la force de l'illustration. À...
Policiers « escortés » par des scooters, un clip de rap à l’origine de la vidéo choc
"Regardez comment les policiers sont traités, et j'en ai plein d'autres des vidéos comme ça. Ce que je veux dire, c'est que ce sont...
« On apprend aux filles à se méfier de l’espace public »
Prendre les transports, aller d'un point à un autre dans la ville, s'arrêter sur une place, rentrer tard le soir... Que l'on soit homme ou...
Des quartiers Nord à la Belle de Mai, elles veulent une ville pensée pour elles
"On est toutes des militantes. On ne voulait pas faire la cuisine, on voulait faire des projets !" Comme ses amies du groupe Passer'elles...
« Si l’outrage sexiste est dans le code pénal, on pourra agir »
Lorsqu'une femme victime de violences arrive dans un commissariat, l'expérience n'est pas toujours aisée. À Marseille, le bureau d'aide aux victimes, rattaché à la...
  1. TaramaTarama

    Une honte.
    Sur quelles bases se prononce-t-il ? Qui est-il ?

    Comment peut-on ne pas exiger l’ouverture de ce lotissement aux piétons afin de permettre aux enfants et familles du quartier de se rendre dans les établissements scolaires qui en font partie, quand les alternatives sont non seulement beaucoup plus longues, mais aussi dangereuses (aménagements pourris à la marseillaise, trottoirs défoncés, étroits, stationnement anarchique,…) ?

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire