Le cadre armé du CCAS, “un nounours” selon la vice-présidente du centre

Nounours
Bref
Benoît Gilles
12 Mar 2018 0

“C’est un nounours”. Interrogée par La Provence après l’incident lors duquel un directeur des services de la Ville a utilisé une arme et dont faisait état Marsactu [lire notre article], la vice-présidente du centre communal d’action sociale (CCAS) Sylvie Carrega semble avoir choisi son camp. Si elle parle d’un “acte impardonnable” pour qualifier le geste de Bernard A., directeur des services techniques du CCAS, elle pointe directement la responsabilité du subordonné que le directeur a braqué d’un pistolet 22 long rifle, le 23 février dernier.

“Il y a des gens qui n’acceptent pas les ordres et c’est ce qu’il se passait entre les deux hommes. Il y a eu visiblement de nombreuses provocations qui ne justifient évidemment en rien cette réaction inacceptable mais peuvent un peu l’expliquer. Bernard c’est un nounours, un cadre de grande valeur qui a gravi tous les échelons grâce à un travail toujours fait à merveille”, a-t-elle répondu au quotidien. Le cadre met lui en avant un burn out pour justifier son acte. Il a été placé sous contrôle judiciaire avant son procès le 23 mars prochain.

0
commentaires
Source : La Provence

A la une

Les six enjeux de l’élection programmée de Martine Vassal à la présidence de la métropole
Il y a des incertitudes que rien n'écarte jamais. Ce jeudi, tout le monde pressent une large élection de Martine Vassal, présidente intérimaire de...
L’association Accueil de jour, pilier de l’aide aux sans-abris, atterrit à la Belle-de-Mai
Après des mois, voire des années à appeler à l'aide, les salariés de l'association Accueil de jour commençaient à ne plus y croire. Rassemblés...
Mohamed Abbassi, sauveur téléguidé des McDo marseillais
Un patron "aux méthodes mafieuses" pour certains, un "très gentil monsieur" pour d'autres. Mohamed Abbassi, repreneur de cinq restaurants McDonald's de Jean-Pierre Brochiero, avec 13...
Ibrahim Ali honoré à l’Estaque, avec un soupçon de récupération politique
Une plaque pour Ibrahim Ali, c'est ce qui est demandé depuis 23 ans par ses proches et ceux qui militent pour la mémoire de...
Entre Castellane et Luminy, la métropole lance son bus B1 en oubliant la moitié des travaux
"Première rentrée pour la ligne de BHNS B1 Castellane - Luminy !" En ce 31 août, alors que des milliers d'étudiants s'apprêtent à retrouver...
Fermeture de la route des Goudes : “Si c’était facile, on l’aurait fait avant”
"Je comprends que le parc se penche sur la question, mais il y a d'autres pistes à explorer, s'agace Jean-Luc Ricca, conseiller municipal délégué...

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire