Pour les vestiges de la Corderie, trois avenirs se dessinent

Antiquité
Bref
le 17 Juin 2020
1
Vue en hauteur de la carrière de la Corderie. Photo : VA

Vue en hauteur de la carrière de la Corderie. Photo : VA

François Botton, l’architecte en chef des monuments historiques missionné par la direction régionale des affaires culturelles (DRAC Paca) va rendre son étude sur l’état de la carrière antique de la Corderie. Interviewé par La Marseillaise, il envisage trois solutions pour ce site : ré-enfouir les vestiges, poser un toit protecteur ou sélectionner quelques zones à mettre en valeur.

La Corderie est un site archéologique du 7e arrondissement. Le site avait été classé monument historique en 2018.

Source : La Marseillaise

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. jean-marie MEMIN jean-marie MEMIN

    Il est toujours croquignolet de parler aux élus de vestiges, du passé lointain ou d’archéologie. Tellement hanté(e)s par leur réélection, le nez sur le guidon, ”négociant” au jour le jour, pris dans leur présent, que le passé de leur époque, que les tendances lourdes de la société, ils n’en n’ont cure.
    Je ferais un rêve où les élu(e)s comme les médecins ou les journalistes apprendraient qu’avant c’était pas mieux ni pire mais que le passé implique le présent et que celui-ci est modelé par les projets qu’ils font pour nous dans le futur.
    Y a qu’à voir la façon dont ils traitent le climat et les grands équilibres naturels…!

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire