Plusieurs heures de garde à vue dans l’affaire des procurations de l’équipe de Samia Ghali

Procus
Bref
le 17 Juil 2020
18

Les quatre personnes placées en garde à vue jeudi matin dans le cadre de l’enquête sur les procurations douteuses des municipales ont été relâchées jeudi en fin de journée, entre 19h et 21h, indiquent plusieurs médias dont Maritima. Comme le rapporte aussi La Provence, deux colistiers de Samia Ghali, désormais adjoints à la nouvelle maire de Marseille Michèle Rubirola faisaient partie des concernés : Roland Cazzola ainsi que Marguerite Pasquini. Selon plusieurs sources la troisième personne concernée serait « une militante ». Enfin, la quatrième personne placée en garde à vue était le commandant divisionnaire Henri Gil, soupçonné d’avoir permis que soient acceptées des procurations apportées par Marguerite Pasquini, en l’absence des mandataires comme le veut la loi.

« Le mode opératoire est toujours similaire malheureusement et ne permet donc pas de s’assurer de la réelle volonté du mandant d’établir une procuration », a indiqué à l’AFP la procureure de la République Dominique Laurens, qui mène depuis plusieurs semaines une enquête préliminaire sur le recours frauduleux à des procurations dans plusieurs secteurs de la ville de Marseille lors des municipales.

Interrogée ce matin par Marsactu en marge du conseil métropolitain, Samia Ghali a dénoncé un traitement « disproportionné » infligé à ces élus. Une manière de pointer que les colistiers de Martine Vassal ont été entendu en audition libre. « Il n’y a eu aucune fraude en matière de procuration. Elles ont été faites au commissariat, signées par des OPJ, s’il y a eu dysfonctionnement c’est du côté de la police », a-t-elle déclaré. Sollicitée, Michèle Rubirola n’a pas souhaité faire de commentaire.

Actualisation le 17 juillet 2020 à 18h40 : Contrairement à ce qu’affirmait Le Média, Charlotte Laugier, attachée parlementaire de Samia Ghali, dément avoir été placée en garde à vue. Nous présentons nos excuses à l’intéressée ainsi qu’à nos lecteurs.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Bertrand LAVILLE Bertrand LAVILLE

    Ça alors!
    Figurez vous que je croyais, dans ma candeur, qu’apporter des « liasses » de procurations au Commissariat pour les faire signer par un OPJ en l’absence des mandataires, c’etait un dysfonctionnement.
    Il faudra que je reprenne mes cours de droit: ils ont dû évoluer sans que je ne m’en rende compte…

    Signaler
  2. Brallaisse Brallaisse

    Et cela fabrique la Loi au Sénat. Entre le bruno Gilles, la fifille Joissains, la Ghali, le Jean Nono et le Ravier nous avons ici le top en matière de Sénateurs
    Pôvre de nous

    Signaler
  3. barbapapa barbapapa

    C’est une sénatrice façon Guérini, mise en place par les frères Guérini, et le droit, la loi elle ne sait pas vraiment ce que c’est…

    Signaler
  4. Sentenzza Sentenzza

    Ghali,Gaudin,Gilles, Guerini ! la 4G marseillaise!

    Signaler
  5. Avicenne Avicenne

    Mme La maire a décrété qu’elle voulait lutter contre le clientélisme, bravo donc pour s’être acoquinée avec S.Ghali ! Cette dernière savait qu’elle n’aurait jamais été réélue sénatrice donc elle s’est assurée une nouvelle place au chaud. ! Navrant !!

    Signaler
    • Brallaisse Brallaisse

      Si les communistes avaient été corrects pas besoin de Ghali. Mais l’on ne peut réécrire l’histoire. La gamelle est plus importante avec eux que les idées.

      Signaler
  6. Kitty Kitty

    Quand les communistes vont-ils quitter cette coalition qu’ils ont miné dès l’origine (7ème et 8ème secteurs) ? Ce n’est qu’ensuite que le PM pourra se mettre à travailler. Dans le cas contraire, cette belle aventure risque d’être mort-née.
    Le pire c’est qu’ils ne doivent représenter que quelques centaines de militants sur l’ensemble de Marseille…

    Signaler
    • juH juH

      Détrompez vous, le PCF est probablement le parti qui a le plus de militants sur Marseille et le pm n’aurait pas gagné sans lui. Étrange cet anticommunsme de quelques uns chez les lecteurs de marsactu. Vous allez vite vous rendre compte que le pm est en fait le PS (allez voir le nombre d’adjoints et de cm PS, en comptant les faux citoyens qui sont au PS). Donc le PCF est le seul capable, s’il s’en donne la peine, de pousser la nouvelle mairie a appliquer ce pourquoi elle a été élue.

      Signaler
  7. Kitty Kitty

    JuH, ce sont simplement des faits. Si le PCF n’avait pas passé un pacte (plus ou moins formel) avec M. Vassal dans les 7 et 8ème secteurs, la gauche aurait une majorité solide et pourrait appliquer son programme. Au lieu de ça, la majorité n’est que relative et dépend du bon vouloir d’une partie du « système marseillais ». En donnant 10 conseillers municipaux à M. Vassal et empêchant la fusion avec S Ghali dans le 15/16, le PCF est bien mal placé pour pousser le PM à faire quoi que ce soit. On pourrait même imaginer que leur but réel était d’empêcher la victoire du PM dans les seuls secteurs où ils ont quelques troupes. Les faits, seulement les faits.

    Signaler
    • juH juH

      Vous êtes bien renseigné ! Vous devriez travailler chez marsactu, ils ont besoin de gens comme vous qui se basent sur des sources fiables et qui ne se contentent pas de relayer des on dit.

      Signaler
  8. Un électeur du 9 ème Un électeur du 9 ème

    Le communisme, voilà l’ennemi ! – Albert Sarraut, Discours prononcé à Constantine le 23 avril 1927

    Albert Sarraut, né le 28 juillet 1872 à Bordeaux (Gironde) et mort le 26 novembre 1962 à Paris, est un homme d’État français.

    Il est l’un des principaux inspirateurs de la politique coloniale de l’entre-deux-guerres. Il dirige en outre deux éphémères gouvernements de la IIIe République. Ministre de l’intérieur à plusieurs reprises, il dissout l’Action française, instaure au sein du gouvernement Daladier la politique1 de « discrimination » des « indésirables »3 et ouvre les camps d’internement, où mourront plusieurs dizaines de milliers de républicains réfugiés de la guerre d’Espagne et des « Juifs » fuyant l’Allemagne nazie. Il vote les pleins pouvoirs au maréchal Pétain en juillet 1940.

    Signaler
    • Brallaisse Brallaisse

      Très bon exposé, pouvez vous me faire le même pour Mao Tse Toung, sur Staline et suivants ?. Et l’on se demande pourquoi le mur de Berlin est tombé ou plutôt à été poussé ?

      Signaler
    • juH juH

      Ah, enfin braillaisse, ça faisait longtemps que je n’avais pas entendu le mur de Berlin, Staline tout ça tout ça. Merci pour le cours histoire.

      Signaler
  9. Brallaisse Brallaisse

    Et oui désolé mais c’est la réalité défendue pendant des décennies par vos petits amis.
    Faut assumer les gars

    Signaler
  10. Kitty Kitty

    Il serait intéressant que, avant de citer Albert Sarraut (illustre inconnu me concernant, certains fassent simplement l’effort de lire « l’opium des intellectuels » de Raymond Aron. Tout est dit alors que, lorsqu’il écrit ce livre, en 1955, énormément de français croient sincèrement que ce qui se passe en URSS et en Chine est l’exemple à suivre pour nos pauvres démocraties… Et encore, on avait pas encore tout vu … Lorsqu’on a la chance d’avoir des intellectuels de ce niveau, il faut commencer par le lire. Mais pour en revenir aux faits, je n’ai toujours pas eu l’explication de l’accord entre le PC et Vassal dans les 7 et 8ème secteur ??? C’est grâce à cet accord que, aujourd’hui, le programme du PM sera beaucoup plus difficile à mettre en œuvre. Certains ont parlé d’argent pour les communes dirigées par le PC (c’est l’explication qui parait la plus logique). Si c’était le cas, ce serait vraiment très triste. De toutes façons il suffira de tracer l’origine de l’argent dont bénéficieront ces mairies pour avoir le fin mot de l’histoire.

    Signaler
    • Brallaisse Brallaisse

      Je n’ai pas osé citer Aron, merci de l’avoir fait. Pour le reste vous avez raison, il ne s’agit que d’argent et cela est plus que triste, cela est désolant.

      Signaler
  11. ALAIN B ALAIN B

    Dans des commentaires nous pouvons nous poser la question si ce n’est pas des sous marins de Vassal et ses amis
    Leur seule idée et leur espoir c’est que le Printemps Marseillais échoue, et pou le faire échouer c’est d’affaiblir le PCF, et quand le PCF est plus faible nous le voyons avec la politique nationale les avantages sociaux baissent ou disparaissent

    Signaler
    • Brallaisse Brallaisse

      J’aurais employé les termes de justice sociale en lieu et place d’avantages sociaux . Mais il est vrai que la CGT , ce qui est bien connu ne fait pas de politique , et votre substitution de CGT par PCF est révélatrice , parle à a juste titre d’avantages sociaux la concernant . En effet elle est particulièrement virulente quand une négociation touche ses bastions: Ports, SNCF, RATP, etc.
      En revanche , quand dans le privé il a été décidé de modifier la prise en compte des meilleures années pour le calcul de la retraite , alors là Tintin , pas de manifs , pas de discours, pas de hauts cris . CGT/PCF aux abonés absents.
      Après , pas besoin de sous-marins Vassal , les communistes sont allés manger dans la main des LR pour conserver leur pitance . Rosso et Charroux en tête. Que ne ferait ‘on pas pour garder ses avantages sociaux.

      Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire