La plus belle terrasse de Marseille n’est plus illégale

Repêche
Bref
Benoît Gilles
19 mai 2017 10

Il y a quelques semaines, l’adjointe aux emplacements, Marie-Louise Lota s’offusquait d’apprendre que le Chalet du Pharo avaient réalisé une terrasse couverte avec l’une des plus belles vues sur le Vieux-Port sans l’aval de ses services. Elle promettait même que l’installation pourrait être détruite si elle ne correspondait pas aux normes notamment de sécurité.

Il n’en sera rien. Cette semaine, les responsables du Chalet se réjouissaient d’avoir enfin en main le précieux papier qui légalise leur imposante installation sur le domaine public. « Le lieu a reçu la visite de tous les services concernés qui ont rendu un avis positif », considère Marie-Louise Lota. Peu importe alors que l’allée réduite par la terrasse ne permette plus le passage d’un véhicule de secours. Quant à l’absence d’autorisation de travaux, voire de permis de construire, l’élue municipale botte en touche : « Cela ne relève pas de mon service. » 

10
commentaires

  1. Cehere Cehere

    Quand tu as les connaissances qu’il faut, tu peux te comporter dans l’illégalité la plus totale.
    Quand tu ne les as pas, tu vois l’organisation de ton festival prévu depuis des mois être démolie à quelques jours de sa tenue.
    Ville de Marseille…

    Signaler
    • Electeur du 8e Electeur du 8e

      J’allais le dire. On est à Marseille, où les passe-droits valent mieux que le droit.

      Faire du fric sur le domaine public est, pour notre municipalité éclairée, beaucoup plus pertinent qu’y proposer une manifestation culturelle. Et la sécurité du gazon du parc Borely, c’est quand même une affaire plus importante que le passage de véhicules de secours au Pharo !

      Signaler
  2. Assedix Assedix

    Un scandale de plus! Merci de nous en avoir informés. Mais je ne suis pas sûr de tout comprendre dans le détail : ce précieux sésame, qui légalise a posteriori cet accaparement du domaine public, qui l’a signé ?
    Découvrant aujourd’hui cette adjointe aux emplacements, je voudrais savoir si elle a simplement été mise devant le fait accompli par un autre élu ou si elle a elle-même avalisé à l’infraction.

    Signaler
  3. Regard Neutre Regard Neutre

    La commission de sécurité communale ne se déplace pas, en théorie, pour vérifier la conformité d’une installation qui n’a pas fait l’objet d’une demande et obtenu une autorisation d’urbanisme ou de voirie. Il est utile de préciser que les installations du Chalet semblent être implantées sur le domaine privé de la ville,sur la parcelle n°44 précisément. Le projet de l’installation de la terrasse relève donc d’une demande de déclaration de travaux . La présentation de la demande doit respecter l’article R421-1 du code de l’urbanisme.— La demande de permis de construire est présentée soit par le propriétaire du terrain ou son mandataire, soit par une personne justifiant d’un titre l’habilitant à construire sur le terrain, soit par une personne ayant qualité pour bénéficier de l’expropriation dudit terrain pour cause d’utilité publique.
    DECRET 752 ART. 2 : Lorsque la construction est subordonnée à une autorisation d’occupation du domaine public, l’autorisation est jointe à la demande de permis de construire.
    Dans tous les cas la ville aurait dû dresser un constat de procès-verbal d’infraction au code de l’urbanisme pour construction illicite…

    Signaler
  4. catherine catherine

    Si une déclaration de travaux est obligatoire, c’est pour permettre des recours… Qui, de fait, ont étés impossibles. L’aval, a posteriori, par les autorités « compétentes », montre un bien mauvais exemple… Je voudrais avoir les noms des signataires, pour leur soumettre mon projet de travaux personnel…..

    Signaler
    • Cehere Cehere

      Ça doit être attaquable, mais qui le fera ?

      Signaler
  5. LaPlaine _ LaPlaine _

    Nous sommes bien dans un Etat dans l’Etat. Quant à savoir si la « responsable » du dossier maîtrise totalement sa « signature »… Petit je me suis émerveillé souvent du théâtre de guignol (Lyonnais certes), maintenant j’y suis un peu moins sensible…

    Signaler
  6. Thomas Serrière Thomas Serrière

    Mme. Vassal était il y a peu adjointe aux « emplacements ».
    Loin d’être anecdotique, il doit d’agir d’un poste vraiment stratégique dans notre ville, quand on constate son chemin parcouru.
    Une gestion de la clientèle au ras du sol sans doute est le meilleur levier politique ici-bas.

    Signaler
  7. Thomas Serrière Thomas Serrière

    Mme. Vassal était il y a peu adjointe aux « emplacements ».
    Loin d’être anecdotique, il doit d’agir d’un poste vraiment stratégique, au vu du chemin parcouru.
    Une gestion de la clientèle au ras du sol sans doute est le meilleur levier politique ici-bas.

    Signaler
    • LaPlaine _ LaPlaine _

      Ce sont tous des « enfants Gaudin » qui fonctionnent tous sur le même principe avec le résultat que l’on voit tous les jours dans cette ville.

      Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire