Pendant le confinement, la Ville de Marseille fait fermer les commerces de nuits

Nuit
Bref
le 24 Mar 2020
4

Il n’y aura pas de couvre-feu pour le moment à Marseille, a annoncé ce mardi matin Jean-Claude Gaudin à La Provence mais plutôt une fermeture des commerces alimentaires de nuit. Un arrêté a été signé, afin d’interdire leur ouverture de 20 h à 6 h du matin, et sera en vigueur dès ce soir.

Le maire justifie son choix par la difficulté de mettre en œuvre un véritable couvre-feu dans une ville comme Marseille : « Le problème est de savoir par qui il doit être fait respecté et comment il peut l’être dans une ville de 24 000 hectares. C’est facile de prendre un arrêté, mais il faut ensuite pouvoir le faire respecter. » Jean-Claude Gaudin regrette aussi auprès du quotidien une « course à l’échalote du couvre-feu dans les Alpes-maritimes ».

Par ailleurs, suivant les dernières annonces du Premier ministre, le maire de Marseille confirme la fermeture de tous les marchés ouverts à Marseille. « La police municipale est en train de faire le tour », indique-t-il.

Source : La Provence

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Brallaisse Brallaisse

    Aveu d’impuissance, un de plus.

    Signaler
    • Jean-Baptiste Jean-Baptiste

      L’utilisation de la force est déjà un aveu d’impuissance ! Ça peut être nécessaire, mais c’est étrange que tout le monde se focalise là-dessus. L’OMS recommande que la population comprenne et s’approprie les mesures sanitaires. Sans relai dans la population, c’est mort. L’autoritarisme est une impasse. Qu’est-ce qui a été fait au niveau communication et prévention de la part des autorités ? Tout le monde n’a pas un accès à Internet ou aux mass médias.

      Signaler
    • leravidemilo leravidemilo

      Bien d’accord avec vous Jean baptiste.
      Qui plus est, perso, je ne crois pas les affirmations répétées selon lesquelles le Corona bidule ne laissera aucune séquelle, après la fin de la pandémie. La course à l’échalote sécuritaire, à coup de drones et de couvre-feu, et palmes académiques à la capture du nageur solitaire en aller-retour côte/frioul, par la gendarmesque et maritime patrouille, aussitôt pénalisé pour atteinte contaminatoire à la sécurité publique (et aux dauphins…) … tout cela laissera plus que des traces, comme on dit. Les pouvoirs publics n’ont semble t il pas encore trouvé l’anti corps qui les protègerait du délire. (et de la manipulation avec l’équipe télé « embarquée » : à toi la médaille à moi le scoop…)
      Dans la course à la médaille du « maire trop puissant » Estrosi tient évidemment la corde, mais la concurrence s’annonce rude, et épuisante, surtout pour nous!
      Bon, ne nous décourageons pas, la réalité est contradictoire, et le Corona virus sait aussi faire des miracles : à l’inverse de toutes nos estimations notre maire semblerait moins idiot que les autres. M’en voila stupéfait! Le loustic nous avait bien caché ça, et voila donc le suspens relancé pour les derniers mois du mandat!

      Signaler
  2. Pascal L Pascal L

    Il faut aussi se rendre compte que plus on restreint le nombre de magasins et plus on restreint les horaires plus on oblige les gens à aller faire leurs courses en même temps donc on multiplie les contacts.

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire