Par crainte d’une démolition, Bel Horizon affiche 150 gilets jaunes aux balcons

Jaunes
Bref
Benoît Gilles
7 Déc 2018 2

La façade de Bel-Horizon est mouchetée de points jaunes. 150 gilets figurent une colère en forme d’avertissement : les habitants de cette copropriété dégradée qui jouxte l’entrée de l’autoroute A7 à Saint-Charles craignent une démolition. Cette tour a le douloureux privilège d’être un immeuble de grande hauteur (IGH) aux prescriptions de sécurité drastique. “Ce jeudi, un expert du centre scientifique et technique du bâtiment est passé avec des marins-pompiers, explique Mohamed Ben Aoun, président du conseil syndical de Bel Horizon 1. Nous sommes inquiets sur le devenir à court terme de notre copropriété pour laquelle nous avons engagé d’importants travaux”.

Les habitants appuient leurs craintes sur des éléments d’un rapport remis par Euroméditerranée à la métropole et à l’État, dans le cadre du protocole signé fin 2017 pour redresser les grandes copropriétés marseillaises. Cinq d’entre elles sont ciblées comme priorités nationales par le ministre du logement qui a lancé le plan national depuis Marseille en octobre dernier (lire notre article).


A la une

Mille logements et plusieurs tours pourraient pousser autour du Corbusier
Le bruit de la circulation du boulevard Michelet résonne jusqu'au pied de la Cité radieuse. L'unité d'habitation Le Corbusier classé au patrimoine de l'Unesco...
Sexisme en politique : dix élues marseillaises témoignent
Le 4 février dernier, le sénateur Rassemblement national Stéphane Ravier se lançait dans une attaque sexiste contre la conseillère municipale Europe écologie les verts...
Confortés par la justice, les opposants au PPP veulent un audit de toutes les écoles
Le 12 février sera marqué d'une croix rouge dans le calendrier des "anti-PPP". Architectes, instituteurs, parents d'élèves, professionnels du bâtiment, militants "attachés au service...
Pour le tribunal, le PPP des écoles nuit à l’intérêt des contribuables marseillais
Une scène peu familière aux affaires administratives, où les jugements sont d'ordinaire rendus par écrit. Ce mardi 12 février, l'annulation de la délibération municipale...
Pour soutenir le projet de grand hôpital privé, d’anciens patients démarchés par mail
C'est ce qui s'appelle mal tomber. Stéphane Mari connaît ça puisque c'est après une mauvaise chute en sport qu'il s'est retrouvé il y a...
Bruno Gilles et Sophie Camard s’essayent au débat des municipales avec un an d’avance
"Tu as peut-être les finalistes de la municipale sur ta photo... sur un malentendu !". La boutade est lancée par le sénateur LR Bruno Gilles,...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. toinetoine

    Je comprends le désarroi des copropriétaires mais cette tour est une véritable verrue alors qu’elle se situe à l’entrée même de l’hyper-centre.
    Compte tenu de sa vétusté, de sa localisation et de sa laideur, il serait plus qu’urgent de la raser et reconstruire des logements (sociaux) plus harmonieux à la place.

    Signaler
  2. ManipuliteManipulite

    Cette tour est affreuse de style napolitain contemporain.
    Juste à côté les anciens bureaux de la Sécu ont été réhabilités en logements étudiants CROUS de manière astucieuse, esthétique et semble-t-il confortable. Yes we can !

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire