Nouvelle mobilisation de l’accueil de jour Marceau devant le conseil départemental

Mobilisation
Bref
le 24 Juil 2018
0

“Si rien ne change, on ne passera pas l’hiver. La situation se dégrade de plus en plus et pourtant il n’y a pas de propositions concrètes pour y faire face”, lance Gilles Aspinas, chef de service de l’accueil de jour (ADJ) Marceau. Ce mardi, le personnel de l’association s’est retrouvé devant le conseil départemental, soutenu par l’union locale CGT La Rose et en présence de bénéficiaires de la structure, afin de porter une demande de rendez-vous. “Ça fait depuis février qu’ils promettent une rencontre mais il faut qu’on vienne sur place pour qu’ils proposent un rendez-vous”, grince Avelino Carvalho, secrétaire général de l’UL CGT. Celui-ci est fixé au 5 septembre.

Au menu : une demande de financement exceptionnel afin de faire face aux difficultés de l’association, qui, dans un contexte d’augmentation de la fréquentation, se traduisent dans la prise en charge et les conditions de travail. L’ADJ permet aux sans-domicile de s’échapper de la rue pour quelques heures, pour une douche ou une aide dans les démarches, et fournit une domiciliation administrative à 1000 d’entre eux.

Les salariés entendent également être associés aux recherche d’un nouveau local, en cours avec l’État et les collectivités (lire notre article). Jean-Marc Flambeau, président de l’association, nous annonce par téléphone que l’hypothèse d’un local rue Sainte Cécile (5e) n’est plus d’actualité. “Les travaux sont beaucoup trop importants (…) Cependant on a eu une nouvelle proposition du conseil départemental il y a trois semaines pour des locaux près de Bougainville. Il y aurait moins de travaux à faire et les surfaces sont satisfaisantes, même si c’est relativement excentré“. Un point qui n’a pas échappé aux salariés, réticents à l’idée de voir la structure s’éloigner du centre-ville. Contacté par la rédaction, le département a refusé de commenter ces discussions.

Mobilisation de l'ADJ en face du conseil départemental ©AM
Mobilisation de l’ADJ en face du conseil départemental. Crédit photo : Alice Mugnier.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire