Nouveaux affrontements entre manifestants, casseurs et forces de l’ordre à Marseille

Heurts
Bref
Benoît Gilles
8 Déc 2018 0

La quatrième journée de mobilisation des gilets jaunes a été marqué par de nouveaux affrontements entre manifestants et force de l’ordre. Rassemblés sous l’ombrière, les gilets jaunes ont rapidement été dispersés par les forces de l’ordre, appuyées par des véhicules blindés. Les heurts se sont poursuivis sur la Canebière où plusieurs incendies ont été déclenchés. En fin d’après-midi, des groupes de casseurs ont pris le relais, pillant notamment la boutique de l’OM, selon les journalistes de La Provence présents sur place.

Sur la Canebière, les devantures de la mairie de secteur, de la Soleam et du Crédit agricole ont été vandalisées. Des arrêts de bus et des panneaux publicitaires ont eux aussi été détruits. Plusieurs arrestations ont eu lieu et sept personnes blessées ont été évacuées vers La Timone.

Source : La Provence

A la une

[Vivre à la Duranne] Un quartier presqu’île pour les transports
En matière de transport en commun, la Duranne, ce quartier qui émerge depuis 20 ans à une dizaine de kilomètres du centre-ville d'Aix, n'est...
Avec sa “marina olympique” face au Mucem, Martine Vassal met un pied dans la porte du port
"Dans la perspective des JO de 2024, l’éventualité de créer une nouvelle zone maritime entre le Mucem et le J1 semble judicieuse, sur le...
Pris entre les tirs des trafiquants, les parents du Racati ont peur pour leurs enfants
Ce mardi matin, une quarantaine de parents d'élèves des écoles maternelle et primaire Saint-Charles manifestaient devant leurs établissements. En cette rentrée des vacances de...
L’Italie veut vendre son consulat et son institut culturel marseillais
Le consulat d'Italie va-t-il bientôt déménager ? C'est le sens de la demande de déclassement du bâtiment, adressée par le consul d'Italie à Marseille,...
Le marché aux puces entame sa “montée en gamme” à coups de sets électro
Les basses résonnent sur la rue de Lyon. Il est 21 heures passées et le parking du marché aux puces, habituellement vide à cette...
Stéphane Ravier (RN) s’offre Eric Zemmour pour draguer la droite
Ils finissent les phrases l'un de l'autre, rougissent de plaisir à s'écouter parler, ricanent à chaque saillie provocatrice... À voir le flot d'atomes crochus...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire