Nicolas Hulot : la centrale de Gardanne doit « trouver une alternative » à la déforestation

Virage
Bref
Julien Vinzent_
13 Nov 2017 2

« La seule décision que j’ai prise, c’est de lui donner la possibilité de trouver une solution. » Dans un long entretien accordé à Reporterre, le ministre de l’écologie Nicolas Hulot justifie sa position sur de nombreux dossiers sensibles, dont la centrale biomasse de Gardanne. Après l’annulation par la justice de l’arrêté d’exploitation de la centrale, l’État a en effet fait appel de cette décision. « L’interdire du jour au lendemain, c’était mettre des personnes au chômage (80 emplois, NDLR). Il faut laisser un peu de temps à l’entreprise pour chercher une alternative crédible qui évite la déforestation », explique-t-il.

Ce faisant, le ministre semble reconnaître que le plan d’approvisionnement présenté par l’industriel Uniper pose problème, même s’« il y avait des erreurs dans cette décision. Les chiffres utilisés par le tribunal étaient erronés. » En parallèle, comme l’avait révélé Reporterre, le président du conseil régional Renaud Muselier a fait pression sur les parc régionaux à l’origine du recours contre la centrale pour qu’ils ne se défendent pas en appel.

2
commentaires
Source : Reporterre

A la une

Combat de coqs pour diriger la French Tech Aix Marseille

Un voyage aux États-Unis et des contrats plein les poches. Les entrepreneurs des 21 sociétés estampillées Aix-Marseille French tech (AMFT) sont encore un peu...

Treize espaces de lecture en danger, c’est la faute aux coupes...

Liquidation, tout doit disparaître. Il ne s'agit pas là d'une collection de la saison passée qu'on brade ou d'un commerce étranglé par les loyers,...

Des femmes journalistes de la Provence racontent leur « plafond de verre...

"Time's up !" C'est en reprenant le message de ralliement des actrices hollywoodiennes destinées à lutter contre le sexisme et le harcèlement dans le...

Qui pour diriger la RTM ?

Il a été nommé lorsque la communauté urbaine de Marseille était présidée par le socialiste Eugène Caselli, en 2008. Il a ensuite passé sans...

Le collège Rosa-Parks submergé par la violence ordinaire

Rafik n'est pas là pour illustrer quoi que ce soit, et pourtant, son attitude résume une atmosphère tendue. Le visage fermé, retenu par un...

La SNCF oblige ses usagers des quartiers Nord à circuler en...

"Ils voudraient accentuer la ghettoïsation, ils ne s'y prendraient pas autrement..." Mohamed Mourimoudou ne décolère pas. Enseignant en EPS au collège Elsa Triolet (15e)...
  1. veronique iorio veronique iorio

    Alors Muselier est un gros con!! Ce qui vaut pour Gardane vaut pour la Mède!! Même société « Uniper » même merde!! Il n’y a rien de BIO dans cette histoire!!
    Faire pousser des arbres pour produire de l’énergie et la même connerie que de cultiver des terres pour nourrir les vaches!!
    Vraiment nous sommes dans une société qui ne sait plus pourquoi nous sommes venus sur terre!!
    Terre qui est là pour nous nourrir et non les vaches
    Terre qui pousse pour nous permettre de nous abriter, nous chauffer, nous meubler et non faire du « biomasse ».
    Il y a d’autres énergies bien plus verte que cette merde!!

    Signaler
  2. corsaire vert corsaire vert

    …mais moi j’aime les vaches ! dans les prés et dans l’assiette …
    Vous attendiez quoi de « l’écolo Hulot ? des pantalonnades pour la frime mais l’action qui suit …alors là face au fric c’est une autre histoire .
    Cou-couche panier le figurant !!!

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire