Naming : l’entreprise Adder va sponsoriser le Vélodrome

NAMING
Bref
le 1 Avr 2016
3

Nous avons pêché cette petite exclusivité en marge du conseil municipal. Dans les couloirs du bunker Bargemon, un proche du maire nous a confié avoir trouvé un sponsor pour le stade Vélodrome. L’entreprise spécialisée dans les connectiques Adder va accoler pour six ans son nom à l’antre de l’Olympique de Marseille. Avec une enveloppe annuelle de naming de 4 millions d’euros, la Ville devrait toucher 400 000 euros, le reste étant empoché par le PPPiste Bouygues.

Contacté, le fondateur d’Adder confirme depuis Los Angeles : « Ce qui a fait la différence c’est le label French Tech et le dynamisme des startup du territoire ». Adder fabrique notamment des équipements pour data center, ces grandes banques de serveurs informatiques dont plusieurs sont installés à Marseille. La ville abrite également le départ de plusieurs câbles sous-marins qui permettent de faire transiter les données du réseau Internet.

Le Vélodrome Adder sera officiellement dévoilé quelques jours avant le lancement de l’Euro 2016, principal vecteur de visibilité pour l’entreprise. Angleterre-Russie sera donc le premier match où l’on découvrira la nouvelle appellation. Et l’OM le retrouvera en août pour la Ligue 1. « Un Vélodrome Ader pour des chèvres », rigolait-on sous cape au service des sports de la mairie de Marseille.

Marc Satu

Actualisation le 2 avril : les lecteurs perspicaces l’auront compris, il s’agissait d’un poisson d’avril.

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. cscotto cscotto

    C’est @CamelusBlaah qui vous a passé l’info ? 😉

    Je vous pardonne car vous avez subi le conseil municipal ce matin.
    Je retiens le très bon slogan « Un Vélodrome Ader pour des chèvres »

    Signaler
  2. Gilles Gilles

    Merci pour l’explication 😉

    Signaler
  3. leravidemilo leravidemilo

    Nous avions une équipe sans figure (si en croyons les supporters) et un stade sans nom… Voila donc la moitié du problème résolu. Les marseillais sont infiniment reconnaissant à Adder de bien vouloir donner un bon coup de pouce à nos méritantes strartup locales : – 3 600 000 Euros pour la dynamique startup Bouygues; – 400 000 Euros pour la bien moins dynamique team du bunker Bargemon… Merci, encore merci. Car avec ou sans nom, ce stade a un p… de sacré prix. On en a pris pour 35 ans et Bouygues vendangera pendant 35 ans !

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire