Une mosquée d’Aix fermée par le ministère de l’intérieur

CLOSE
Bref
Clémentine Vaysse
2 février 2017 0

Le ministère de l’Intérieur a annoncé hier dans un communiqué publié sur Twitter qu’il avait fait procéder à la fermeture d’une mosquée du quartier d’Encagnane à Aix-en-Provence. « Le responsable de cette mosquée prônait une idéologie radicale appelant à la discrimination, à la haine ainsi qu’à l’animosité à l’égard des autres », explique Bruno Leroux.

La loi sur l’état d’urgence permet « la fermeture des lieux de réunion de toute nature et en particulier les lieux de culte au sein desquels sont tenus des propos constituant une provocation à la haine ou à la violence ou une provocation à la commission d’actes de terrorisme ou faisant l’apologie de tels actes ». Selon l’État, le lieu de culte exerçait une « pression sociale sur les habitants du quartier » et « comptait parmi ses fidèles des individus adeptes d’un Islam radical, entretenant des relations avec d’autres individus connus pour leur radicalisation et leur proximité avec des personnes prônant le djihad ».

0
commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire ou voir un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire