Mobilisation de la CGT contre la perquisition du local syndical de la centrale de Gardanne

Energie
Bref
le 13 Fév 2020
0

« Manif annulée, tous à la centrale ». C’est le message qu’a fait passer l’union départementale CGT à ses adhérents ce jeudi matin, remplaçant le cortège prévu à Marseille par une mobilisation à Gardanne. En conséquence, 700 manifestants selon la préfecture et 4000 selon la CGT, ont manifesté à la centrale. L’action a été décidée en dernière minute pour réagir à une tentative de perquisition du local syndical du site.

Les gendarmes, dont une partie étaient en tenue anti-émeute, sont arrivés sur place dans la matinée. Les syndicalistes du site se sont opposés à leur entrée avant que l’union départementale n’appelle à converger. « Cette tentative de perquisition c’est l’arme ultime de répression pour eux », considère le délégué syndical Nadir Hadjali.

Hier un militant CGT sortait de garde à vue, mis en examen pour menaces de mort envers sa hiérarchie. « J’aurais dit « je vais t’arracher la tête » au directeur, jeudi dernier. Moi, j’ai très bon souvenir de ne jamais avoir dit ça », se défend-t-il dans La Marseillaise. On ignore si la perquisition prévue ce jeudi était en lien avec cette affaire. Depuis plus d’an, les syndicalistes mènent un mouvement sur leur site pour obtenir des garanties de poursuite de l’activité industrielle.

Source : La Marseillaise

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire