La métropole une fois de plus sanctionnée pour l’absence de voie cyclable

Frein
Bref
Lisa Castelly
27 Avr 2017 0

Une nouvelle fois, le tribunal administratif tape sur les doigts de l’ancienne communauté urbaine et donc de la nouvelle métropole pour des questions de piste cyclable. Jugée le 6 avril à Marseille, l’affaire concernait cette fois-ci les aménagements réalisés avenue Desautel, dans le 9e arrondissement, aménagements finalisés sans que des voies réservées aux vélos n’aient été incluses sur la totalité de l’avenue. Le tribunal administratif a rendu sa décision et enjoint la métropole de prendre “dans le délai de deux mois”une délibération autorisant “la mise au point d’un itinéraire à double sens cyclable pourvu d’aménagements adaptés sur l’ensemble de l’avenue Desautel”. 

L’association Vélo en ville, porteuse du recours contre la métropole, a fait valoir la loi L228-2 qui oblige les collectivités à réaliser des itinéraires cyclables lors des opérations de rénovation de voies urbaines. Vélo en ville recevra 1000 euros pour ses frais de justice. Aucune astreinte n’a en revanche été fixée en cas de non-respect des délais par la métropole.


A la une

Évacuations : 31 familles définitivement relogées, 1 131 personnes toujours à l’hôtel
"Ils ne veulent voir qu'une ou deux personnes alors on n'y va pas. On attend ensemble dans le hall et on pose nos questions...
[C’est mon data] Où sont les 22 000 hectares de terres agricoles bétonnées depuis 25 ans ?
Prenez une carte de Marseille. Enlevez quand même un petit bout du massif des calanques. Vous avez une idée de la surface de terres...
Jean-Noël Consalès : “90% du maraîchage de la métropole est consommé à l’extérieur “
Rarement le contenu de nos assiettes a autant servi de miroir à notre civilisation. La qualité de ce qu'on mange, comment et où ces...
La marina fantôme cachée derrière le hangar J1
Derrière le projet du hangar J1, il y a un loup voire, vu le contexte marin, un requin. La métaphore animale est de rigueur...
Romain Capdepon : “Dans les réseaux, on voit d’abord les minots mais sans rien savoir d’eux”
Pour les "Minots" dont parle Romain Capdepon, il y a, au commencement, l'espoir de côtoyer un "destin social acceptable". Le premier livre du chef de rubrique...
BG
Plan d’urbanisme : “Il y a une volonté politique latente d’embourgeoiser le centre-ville”
Depuis ce lundi et jusqu'au 4 mars prochain, la métropole soumet à enquête publique l'un des documents clefs du développement des 18 communes qui...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire