Marine Le Pen choisit Alteo pour défendre sa « planification écologique »

POLLUTION
Bref
Jean-Marie Leforestier
30 Avr 2017 0

Marine Le Pen s’est présentée ce dimanche matin devant l’usine Alteo de Gardanne, pour une visite « surprise », comprendre un déplacement non inscrit à son agenda mais pour lequel plusieurs médias (mais pas Marsactu) avaient été conviés. La candidate du Front national à la présidentielle en a profité pour plaider pour « la planification écologique », clin d’œil appuyé dans une municipalité communiste au programme de Jean-Luc Mélenchon.

Sur la question épineuse des rejets liquides en mer, elle dit pouvoir « obtenir dans un délai qui soit contracté par rapport à ce qui a été réclamé par le gouvernement socialiste la réduction dans des limites qui soient acceptables de ce qui apparaît aujourd’hui comme un danger sanitaire ». Sur décision du premier ministre Manuel Valls, l’entreprise a été autorisée à recracher son liquide pollué dans les calanques jusqu’en 2021.

Reste que dans un dossier où enjeu social et problématique écologique sont étroitement liés, Marine Le Pen n’a, selon les éléments rapportés, pas décrit de chemin clair : « L’État stratège doit agir en coopération avec l’entreprise pour que ce ne soit pas l’emploi qui pâtisse de la protection environnementale mais qu’en même temps ce ne soit pas non plus les habitants qui pâtissent de la protection de l’emploi ».

De son côté, l’animatrice d’En Marche 13, le parti d’Emmanuel Macron, avait répondu aux étudiants de l’IEJ, une école de journalisme, à ce sujet : « C’est un dossier pas simple. Ce genre de dossier ne peut pas être traité de l’Élysée. Il doit être traité au plus près du terrain avec des experts indépendants qui jugeront si oui ou non il y a danger pour la population », avait expliqué Corinne Versini, sans prendre position sur le fond du dossier.

Lire notre dossier sur les boues rouges de Gardanne

Source : France 3

A la une

[Ô mon bateau] L’astuce risquée du « 51/49 » pour récupérer une place au port
51/49. Le terme sonne comme une astuce, de celles qui se soufflent d'un air entendu sur les forums de voileux. Et en apparence c'en...
Comment le Mucem s’est retrouvé sur le maillot de l’OM
Un terrain de foot sur le toit du Mucem. L'image est un peu inhabituelle. Pour sa deuxième année comme équipementier de l'Olympique de Marseille,...
Saïd Ahamada (LREM) tente de sortir du peloton sur la route des municipales
Saïd Ahamada ne veut plus attendre. Mercredi, le député LREM de la 7ème circonscription des Bouches-du-Rhône et candidat à l'investiture de son parti pour...
L’État remet à plus tard le sauvetage de l’étang de Berre au bord de l’asphyxie
"Faut-il réhabiliter l'étang de Berre ?". Alors que l'état alarmant du site ne fait plus de doute (lire notre article), l'État vient de remettre...
L’éditorial de FOG qui fâche Bruno Gilles… et les journalistes de la Provence
Au sein des colonnes de La Provence, la plume de Franz-Olivier Giesbert, alias FOG, directeur éditorial du titre depuis 2017, va et vient avec plus...
Travaux ferroviaires sur la ligne Marseille-Aix : « modernisation » ou « projet dément » ?
Les voyageurs entre Marseille et Aix, et au delà vers les Alpes, verront-il un jour un service cadencé, à la régularité irréprochable comme cela...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire