Manifestation contre le manque de places à l’école pour les élèves non-francophones

Voix
Bref
Axel Lambert
20 Juin 2019 0

« Vous voulez parler français à l’école ? », crie dans un mégaphone un membre du collectif Saint-Just. « Oui !! », répond en chœur la soixantaine de jeunes rassemblés devant la direction des services départementaux de l’éducation nationale (DSDEN). À l’initiative d’une intersyndicale comprenant notamment la FSU, Sud, la CGT, la CFDT et la CNT, une centaine de personnes ont manifesté mercredi après-midi contre le manque de moyens accordés à l’accueil des jeunes allophones – dont le français n’est pas la langue maternelle – dans l’académie d’Aix-Marseille. « À Marseille, il y a entre 100 et 200 jeunes qui voudraient être scolarisés mais qui ne le peuvent pas soit parce qu’il manque des places dans les dispositifs d’accueil, soit parce qu’ils n’ont pas les moyens pour pouvoir passer des tests« , précise Jean Quézet, membre du Réseau éducation sans frontières.

Dans le bâtiment, des représentants des manifestants ont été reçus par l’inspection académique. Aucune promesse d’augmentation des moyens n’a pu être obtenue, ont-ils affirmé à la sortie. « La réponse de l’inspection académique c’est de dire qu’ils vont essayer de rationaliser les dispositifs et de les harmoniser », estime ainsi Stéphane Rio, syndicaliste SNES-FSU.


A la une

[Ô mon bateau] L’astuce risquée du « 51/49 » pour récupérer une place au port
51/49. Le terme sonne comme une astuce, de celles qui se soufflent d'un air entendu sur les forums de voileux. Et en apparence c'en...
Comment le Mucem s’est retrouvé sur le maillot de l’OM
Un terrain de foot sur le toit du Mucem. L'image est un peu inhabituelle. Pour sa deuxième année comme équipementier de l'Olympique de Marseille,...
Saïd Ahamada (LREM) tente de sortir du peloton sur la route des municipales
Saïd Ahamada ne veut plus attendre. Mercredi, le député LREM de la 7ème circonscription des Bouches-du-Rhône et candidat à l'investiture de son parti pour...
L’État remet à plus tard le sauvetage de l’étang de Berre au bord de l’asphyxie
"Faut-il réhabiliter l'étang de Berre ?". Alors que l'état alarmant du site ne fait plus de doute (lire notre article), l'État vient de remettre...
L’éditorial de FOG qui fâche Bruno Gilles… et les journalistes de la Provence
Au sein des colonnes de La Provence, la plume de Franz-Olivier Giesbert, alias FOG, directeur éditorial du titre depuis 2017, va et vient avec plus...
Travaux ferroviaires sur la ligne Marseille-Aix : « modernisation » ou « projet dément » ?
Les voyageurs entre Marseille et Aix, et au delà vers les Alpes, verront-il un jour un service cadencé, à la régularité irréprochable comme cela...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire